Termes utilisés

Interruption

La durée qui s’écoule du moment où un concourant cesse d’exécuter son programme jusqu’au moment où il le poursuit.

Interruptions

La durée qui s’écoule du moment où un concourant cesse d’exécuter son programme jusqu’au moment où il le poursuit.

 

1. Exigences en matière d'âge et de tests pour la compétition

Danse pré-juvénile

Ne doit pas avoir atteint l’âge de 14 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Doit avoir réussi le test complet de danse STAR 5 ou de niveau supérieur

Danse juvénile 

Ne doit pas avoir atteint l’âge de 16 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Danse pré-novice

Ne doit pas avoir atteint l’âge de 18 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Danse novice 

Critère d’âge de l’ISU – la limite d’âge maximum seulement s’applique

Les femmes ne doivent pas avoir atteint l’âge de 19 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Les hommes ne doivent pas avoir atteint l’âge de 21 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Doit avoir réussi au moins deux danses sur tracé du test de danse or

Danse junior 

Critère d’âge de l’ISU – la limite d’âge maximum seulement s’applique

Les femmes ne doivent avoir atteint l’âge de 19 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Les hommes ne doivent pas avoir atteint l’âge de 21 ans avant le 1er juillet précédant l’événement

Doit avoir réussi le test complet de danse or

Danse senior

Aucune exigence en matière d’âge

Doit avoir réussi le test complet de danse or

2. Exigences techniques (Pré-Juvénile à Novice)

 

Danses sur tracé

Été

Danses sur tracé

Automne/ Championnats de section

Danses sur tracé

Défi

Danses sur tracé

Championnats Canadiens

Danse libre

Toutes les danses sur tracé doivent être patinées selon l’ordre établi et la première séquence doit être exécutée du même côté que l’estrade des officiels.

En danse libre, les pirouettes et les levées combinées sont permises. Si elles sont exécutées, elles seront notées comme éléments séparés.

Pré-Juvénile

Deux danses sur tracé à exécuter, tirées de la liste de danses junior bronze.

À la discrétion de la section.

s/o

s/o

s/o

Juvénile

Moins de 16 ans

1. Valse willow

3 séquences

6 parties

Pas 1-11 & 12-22

 

2. Foxtrot Keats

4 séquences

4 parties

1. Valse willow

3 séquences

6 parties

Pas 1-11 & 12-22

 

2. Foxtrot Keats

4 séquences

4 parties

s/o

s/o

Max 2 minutes ± 10 secondes

  • Une levée courte au maximum (stationnaire, sur une courbe ou en ligne droite) d’une durée maximale de 7 secondes
  • Une pirouette de danse au maximum (simple ou combinée). La pirouette sera désignée de niveau 2 au maximum.
  • Une série de voltes synchronisées au maximum.
  • Un maximum d’une séquence de pas, de style A, comme décrit dans les Communication 2076de l’UIP.  (tracé au choix, sans prise exigée, ne peut être une séquence de pas sans contact).  Les arrêts, les rétrogressions de tracé et les boucles ne sont pas permis.  D’autres éléments requis ne peuvent être patinés lors de la séquence de pas exigée.

Pré-Novice

 

Moins de 18 ans

1. Tango Harris

2 séquences

2 parties

 

2. Valse Starlight

2 séquences

4 parties:

Pas 1-17 & 18-32

1. Rocker Foxtrot

4 séquences

4 parties

 

2. Paso Doble

3 séquences

3 parties

1. Rocker Foxtrot

4 séquences

4 parties

 

2. Paso Doble

3 séquences

3 parties

s/o

Max 2 minutes 30 secondes ± 10 secondes

  • Deux levées courtes différentes au maximum (stationnaires, sur une courbe, en ligne droite ou avec rotation) d’une durée maximale de 7 secondes.
  • Une pirouette de danse au maximum (simple ou combinée)
  • Une série de voltes synchronisées au maximum.
  • Un maximum d’une séquence de pas, de style A, comme décrit dans les Communication 2076de l’UIP.  (tracé au choix, sans prise exigée, ne peut être une séquence de pas sans contact).  Les arrêts, les rétrogressions de tracé et les boucles ne sont pas permis.  D’autres éléments requis ne peuvent être patinés lors de la séquence de pas exigée.

Novice

 

Dames

Moins de 19 ans

 

Messieurs

Moins de 21 ans

1. Cha Cha Congelado

2 séquences

4 parties

Pas 1-17 & 18-38

 

2.Tango Argentine

2 séquences

4 parties

Pas 1-18 & 19-31

 

Les points clés seront appelés à un niveau maximum de 3

1. Cha Cha Congelado

2 séquences

4 parties

Pas 1-17 & 18-38

 

2.Tango Argentine

2 séquences

4 parties

Pas 1-18 & 19-31

 

Les points clés seront appelés à un niveau maximum de 3

1. Cha Cha Congelado

2 séquences

4 parties

Pas 1-17 & 18-38

 

2. Tango Argentine

2 séquences

4 parties

Pas 1-18 & 19-31

 

Les points clés seront appelés à un niveau maximum de 3

1. Cha Cha Congelado

2 séquences

4 parties

Pas 1-17 & 18-38

 

2. Tango Argentine

2 séquences

4 parties

Pas 1-18 & 19-31

 

Les points clés seront appelés à un niveau maximum de 3

Max 3 minutes ± 0.10 secondes

  • Deux levées courtes différentes au maximum. (d’une durée maximale de 7) OU une levée combinée au maximum (d’une durée maximale de 12 s.). Les deux levées courtes qui composent la levée combinée doivent être de types différents :
    • deux levées avec rotation dans des directions différentes
    • deux levées sur une courbe sur deux courbes différentes formant un tracé en serpentin
    • deux types différents de levées courtes
  • Une pirouette de danse au maximum (simple ou combinée)
  • Une série de voltes synchronisées au maximum.
  • Deux séquences de pas au maximum:Une séquence de pas doit être de style A avec prise ; Une séquence de pas de style B* sans contact (*la rétrogression du tracé n’est pas permise).  Les séquences de paspeuvent être exécutées dans n’importequel Une doit être en ligne droite (ligne médiane ou  diagonale) et l’autre doit être sur une courbe (circulaire ou en serpentin) ; Par contre, le serpentin n’est pas permis dans la séquence sans contact.  Les caractéristiques des styles A et B se retrouve dans la communication 2076.
  • Un maximum d’un élément chorégraphié: choix de levée chorégraphiée, d’un mouvement de volte chorégraphié exécuté après l’élément requis du même type; ou d’un mouvement de pirouette chorégraphié exécuté n’importe où dans le programme. 

 


3. Danses sur tracé

Le tirage au sort des danses sur tracé pour 2017-2018, ainsi que leurs séquences et parties, est affiché dans les Exigences de programme 2017-2018 danse sur glace.

3.1. Renseignements généraux concernant les danses sur tracé

Toutes les danses sur tracé doivent être exécutées avec la première séquence effectuée du même côté que la tribune des juges. Si une danse sur tracé débute du mauvais côté de la glace, l’arbitre arrêtera le couple et lui dira de recommencer la danse du bon côté. Il n’y aura aucune déduction.

Pas d’introduction

Les pas d’introduction des danses sur tracé sont les suivants :

  • Pré-juvénile et juvénile : maximum de sept pas d’introduction.
  • Pré-novice et novice : les pas ne doivent pas dépasser le phrasé d’introduction de la musique.

Périodes d’échauffement 

  • Les périodes d’échauffement pour les danses sur tracé peuvent accueillir un maximum de cinq couples à la fois sur la glace et elles sont d’une durée de quatre minutes.

Musique

  • Pour les catégories pré-novice et novice, les musiques de danse sur tracé de l’ISU (version Strasser-Tauber seulement) seront utilisées. Les cinq morceaux de musique seront joués en ordre numérique durant les séances d’entraînement et la compétition. Pour les périodes d’échauffement, la première minute sera sans musique. Par la suite, le dernier (sixième) morceau doit être joué pour les trois minutes restantes de l’échauffement.
  • Les danses pré-juvéniles et juvéniles sont exécutées sur la musique de danse série 8 de Patinage Canada. Pour les périodes d’échauffement, la première minute est sans musique, puis le morceau de musique de danse doit être joué durant les trois minutes restantes. La musique doit être jouée au moins trois fois. Pendant la compétition, le même morceau de musique de danse sera utilisé pour tous les concurrents.

Interruptions et chutes

  • Une danse sur tracé interrompue devrait être reprise au point le plus près techniquement réalisable, et ce, après le point d’interruption.
  • Si une chute se produit pendant les pas d’introduction ou les pas ou mouvements de conclusion, seul le jury technique applique la déduction appropriée et les juges peuvent tenir compte de la chute dans leur note de composantes de programme. Si une chute se produit pendant une partie de la danse, les juges et le jury technique appliquent la déduction appropriée.
  • Pour les danses sur tracé qui n’utilisent pas les points clés, si un couple complète moins de 75 % d’une partie en raison d’une chute ou d’une interruption, le contrôleur technique invalidera la partie. Si un contrôleur technique n’est pas disponible à un événement non qualificatif, l’arbitre peut remplir cette fonction.
  • Pour les danses sur tracé qui utilisent les points clés, si une chute ou une interruption se produit à l’entrée ou pendant un élément d’une danse sur tracé et que l’élément est repris immédiatement, l’élément sera identifié et un niveau lui sera accordé conformément à l’exigence satisfaite avant et après la chute ou l’interruption ou aucun niveau ne sera attribué à l’élément, si les exigences pour le niveau 1 ne sont pas satisfaites.
  • Si un couple a une interruption (trébuchements, chutes, etc.) de plus de 4 temps, le spécialiste technique signale les points clés tels qu’exécutés (« oui », « non », « synchronisation »), l’identifie avec le nom de l’élément de la danse sur tracé, puis lui donne un « niveau 1 », ajoutant « déclassé ». Ceci est indiqué sur la feuille d’évaluation détaillée du juge en fonction du tableau pour les patineurs, comme étant « << », afin d’indiquer une interruption de plus de 4 temps.
  • Si un couple complète moins de 75 % de l’élément de la danse sur tracé, le spécialise technique signale les points clés tels qu’exécutés (« oui », « non », « synchronisation »), l’identifie avec le nom de l’élément de la danse sur tracé, puis lui donne « sans niveau », en ajoutant « attention ». Ceci est indiqué sur la feuille d’évaluation détaillée du juge en fonction du tableau pour les patineurs, comme étant « ! », afin d’indiquer que moins de 75% de l’élément de la danse sur tracé a été complété. 

3.2. Notation des danses sur tracé

Pointage de l’exécution (PE)

Chaque juge note la qualité de l’exécution de chaque partie de la danse sur tracé en tenant compte des traits saillants positifs et des erreurs d’exécution, à l’aide de l’échelle de PE allant de +3 à -3.

Guides de notation du pointage de l’exécution et modifications du pointage de l’exécution pour les danses sur tracé

Voir la communication 2086 de l’ISU ainsi que le document 2016 ISU Handbook for Officials – Pattern Dances.

*Veuillez noter que la déduction concernant les pas d’introduction qui ne sont pas terminés en même temps (trop courts) que le phrasé d’introduction de la musique particulière ou le dépassent (trop longs) ne s’applique pas aux catégories pré-juvénile et juvénile, ni aux danses qui ne sont pas exécutées au son d’une musique de l’ISU.

Guides de notation pour les composantes et modifications des composantes pour les danses sur tracé

Voir le document 2016 ISU Handbook for Officials – Pattern Dances.

Danses sur tracé et vidéos

  • Les tracés des danses (y compris l’emplacement de la tribune des juges par rapport à la danse) seront disponibles bientôt. Les danses sur tracé facultatif sont indiquées sur les tracés des danses concernées.
  • Les vidéos de l’ISU ainsi que les lignes directrices pour les danses sur tracé seront également disponibles bientôt. 

3.3. Processus de désignation pour le jury technique – danses sur tracé

Danses sur tracé qui n’utilisent pas les points clés

Le contrôleur technique identifie les séquences/parties de la danse sur tracé lorsque les deux partenaires ont exécuté 75 % de la séquence ou de la partie. Le contrôleur technique identifie et désigne aussi les chutes. Si le contrôleur technique n’est pas disponible à des compétitions non qualificatives, l’arbitre peut remplir cette fonction.

Danses sur tracé novice qui utilisent les points clés

  • Les points clés et traits saillants des points clés pour les séquences/parties des danses sur tracé novices de 2017‑2018 se trouvent dans ce document ci-dessous.
  • Le jury technique détermine le niveau de chacune des parties de la danse sur tracé. Les parties sont divisées en quatre niveaux. À compter de la saison 2017-2018, les points clés seront désignés au maximum au niveau 3 pour le niveau novice.
  • L’exécution correcte ou incorrecte des points clés est signalée sur la feuille d’évaluation détaillée du juge en fonction du tableau pour les patineurs, comme suit :
    • « Oui » : signifie que tous les traits saillants des points clés sont réussis et tous les pas et carres sont maintenus pour le nombre exigé de temps de musique;
    • « Synchronisation » : signifie que tous les traits saillants des points clés sont réussis, mais un ou plusieurs pas ou carres ne sont pas maintenus pour le nombre exigé de temps de musique;
    • « Non » : signifie qu’un ou plusieurs des traits saillants des points clés ne sont pas réussis, que les pas ou carres soient ou non maintenus pour le nombre exigé de temps de musique.

3.4. Danse sur tracé Novice - Points clés

Tango Argentin

Partie 1 :

Pas 1-18

Point clé 1

Pas 9 de la patineuse et du patineur (XAR-GAVIE)

Point clé 2

Pas 10 du patineur (XAR-DAVI Ct)

Point clé 3              

Pas 13 et 14 de la patineuse (RC-DAVE3, GARE)

Pas 13 et 14 du patineur (CR-GARE, DAVE3)

Traits saillants du point clé

1. Carres correctes

2. Placement correct des pieds

3. Synchronisation correcte (1 + 2)

1. Carres correctes 

2. Placement correct des pieds

3. Virage correct

1. Roulé croisé correct des deux patineurs (pas 13)

2. Carres correctes

3. Virage correct de la patineuse (pas 13)

4. Virage correct du patineur (pas 14)

5. Synchronisation correcte pour les virages (pas 13 et 14)

Partie 2 :

Pas 19-31

Point clé 1

Pas 23 de la patineuse (GAVE Sw – « Vt 1 »)

Point clé 2

Pas 23 du patineur (GAVE Sw – ChoO/DARI)

Point clé 3

Pas 27-31 de la patineuse et DAVI (RC-GARE, RC-DARE, RC-GARE, RC-DARE, RC–GARE-RSw/DAVI)

Pas 27-31 du patineur (RC-DAVE, RC-GAVE, RC-DAVE, RC-GAVE, RC DAVE-RSw)

Traits saillants du point clé

1. Carre correcte pour GAVE

2. Virage correct

3. Synchronisation correcte (entre les comptes 4. et 1)

1. Carre correcte pour GAVE

2. Virage correct

3. Synchronisation correcte pour DARI (entre les comptes 4. et 1)

1. Roulés croisés corrects des deux patineurs

2. Carres correctes des deux patineurs

3. Synchronisation correcte de DAVI pour la patineuse (durant et à la fin du compte 4) 

Cha Cha Congelado (conformément à la communication 2076 de l'UIP)

Partie 1 :

Pas 1-17

 

Point clé 1

Pas 3-5 de la patineuse et du patineur (pas glissés)

Point clé 2

Pas 13-17 de la patineuse (DAVE, XAR-GAVI MoO, DARI, GARE, DARE)

Point clé 3

Pas 13-14, 17 du patineur (GAVI, XAR-DAVE, GAVE3)

Traits saillants du point clé

1. Pas glissés corrects

1. Carres correctes

2. Virage correct (n° 14)

3. Placement correct du pied libre (n° 14)

1. Carres correctes

2. Virage correct ( n° 17)

Partie 2 :

Pas 18-38

Point clé 1

Pas 23-25 de la patineuse (GAVI Sw-Mof, DARI, XAV-GARE)

Point clé 2

Pas 23-25 du patineur (DAVE Sw-Mof, GARE, XAV-DARI)

Point clé 3

Pas 36-38 de la patineuse (GAVI RSw, DAVI MoO, GARI, DARE) pas 36-38 du patineur (GAVI RSw, DAVI, GAVE)

Traits saillants du point clé

1. Carres correctes 

2. Virage correct (n° 23)

3. Placement correct du pied libre (n° 23)

1. Carres correctes 

2. Virage correct (n° 23)

3. Placement correct du pied libre  (n° 23)

1. Carres correctes

2. Virage correct (n° 37)

3. Placement correct du pied libre (n° 37)

Remarque 1: Un changement de carre dans le dernier ½ temps du pas est permis pour préparer la poussée/transition au prochain pas (par exemple : pas de la patineuse n° 25 – Cha Cha)

Remarque 2: À compter de la saison 2017-2018, les points clés seront désignés au maximum au niveau 3 pour le niveau novice.


4. Danse Libre (Juvénile à Novice)

4.1. Renseignements généraux pour la danse libre

Généralités

  • La danse libre est l’exécution par un couple d’un programme créatif de danse qui agence les pas de danse et les mouvements dans le but d’exprimer le caractère et les rythmes des morceaux de musique de danse choisis.
  • Le programme, y compris les éléments prescrits, doit être exécuté en mesure et selon le phrasé de la musique.
  • Le couple doit patiner principalement en mesure avec les temps rythmiques et non seulement avec la mélodie.
  • La chorégraphie doit rendre le caractère de la danse, les accents et les nuances de la musique de danse choisie, montrer une relation étroite entre les partenaires avec des changements évidents et distincts d’ambiance et d’allure accompagnés de variations de la vitesse et du tempo.
  • Le programme doit utiliser toute la surface de la glace.
  • La danse libre ne doit pas avoir le caractère d’un programme de patinage en couple ou d’un programme de spectacle.
  • Les deux patineurs doivent exécuter dans le programme des courbes profondes et des jeux de pieds complexes qui mettent en évidence leurs habiletés de patinage ainsi que la difficulté, la variété et l’originalité qui constituent le contenu technique distinct de la danse.
  • Dans l’intérêt du public, le programme devrait être chorégraphié de manière à se dérouler face à tous les côtés de la patinoire, plutôt que d’être orienté du côté des juges seulement.
  • Tous les changements de prises sont permis. Des prises nombreuses et variées accroissent la difficulté du programme et, par conséquent, devraient être incluses. Le patinage face à face est considéré plus difficile que le patinage côte à côte, main dans la main, séparément ou un derrière l’autre.
  • Le programme repose sur la qualité du patinage plutôt que sur des mouvements qui n’appartiennent pas au patinage, par exemple, glisser sur un genou ou faire des pas piqués. Ces mouvements devraient servir uniquement à rehausser le caractère de la danse, les nuances et les rythmes sous-jacents de la musique choisie.
  • Les touchers de la glace avec les mains ne sont pas permis.
  • Pour la danse libre, la combinaison de pirouettes et levées est permise, mais ils sont considérés comme des éléments distincts (c’est-à-dire une des levées permises et une pirouette de danse).

Échauffement

  • Les périodes d’échauffement pour la danse libre sont d’une durée de cinq minutes avec un maximum de cinq couples sur la glace.
  • Une musique d’ambiance de danse douce peut être jouée.

Musique

  • La musique de la danse libre doit convenir à la danse sur glace à titre de discipline sportive et présenter les caractéristiques suivantes :
  • La musique doit avoir un temps rythmique audible et une mélodie, ou un temps rythmique audible seul, mais pas une mélodie seule, et elle peut être vocale. Au début ou à la fin du programme, la musique peut ne pas avoir de temps rythmique audible pendant 10 secondes, de même que jusqu’à 10 secondes au cours du programme.
  • La musique peut être vocale.
  • La musique doit contenir au moins un changement de tempo/rythme et d’expression. Dans certains cas, la musique aura des rythmes très différents avec le même tempo. Le couple peut changer de rythme ou de tempo pour présenter une variation dans sa danse libre. Le changement peut être graduel ou immédiat, mais il doit être évident.
  • Tous les morceaux de musique, y compris les morceaux de musique classique, doivent être coupés, montés, orchestrés ou arrangés de façon à créer un programme de danse intéressant, coloré et divertissant qui présente des ambiances différentes ou qui produit un effet de crescendo.
  • La musique doit convenir aux habiletés de patinage et aux habiletés techniques du couple.
  • La musique doit produire un effet entraînant.
  • La musique de danse libre qui n’est pas conforme à ces exigences sera pénalisée par une déduction qui sera effectuée par les juges et l’arbitre.

Arrêts

  • Après la mise en marche du chronomètre à l’exécution du premier mouvement, le couple ne doit pas rester à un même endroit pendant plus de 10 secondes.
  • Durant le programme, les arrêts complets (durée maximale de cinq secondes) sont permis, en plus des arrêts exigés pour les éléments prescrits, durant lesquels le couple reste stationnaire sur la glace exécutant des mouvements du corps, des torsions, des poses et d’autres mouvements similaires.

Séparations

  • Le nombre de séparations pour exécuter les jeux de pieds ou les mouvements de transition n’est pas restreint.
  • Au début et/ou à la fin du programme, une séparation d’une durée maximale de 10 secondes est permise et il n’y a aucune restriction concernant la distance entre les partenaires.
  • Pour le reste de la danse libre :
    • chaque séparation, outre les éléments prescrits exigeant une séparation, est d’une durée maximale de cinq secondes ;
    • la distance maximale des séparations est de deux longueurs de bras.

Sauts

  • Une révolution au maximum (un seul partenaire à la fois).
  • Une demi-révolution au maximum (les deux partenaires peuvent exécuter le saut en même temps).

Levées

  • Un bref mouvement, pendant lequel les deux patins d’un des partenaires quittent la glace avec l’assistance de l’autre partenaire et le partenaire soulevé n’est pas soutenu dans les airs, ne sera pas considéré comme une levée de danse. Toutefois, si le partenaire qui soutient bouge pendant plus d’une rotation alors que le partenaire est sur la glace, on considérera qu’il s’agit d’une levée avec rotation.

4.2. Notation de la danse libre

Guides de notation du pointage de l’exécution pour les éléments prescrits et modifications du pointage de l’exécution pour la danse libre

  • Voir la Communication 2086 de l’ISU et le document 2016 ISU Handbook for Referees and Judges
  • Les juges devraient consulter ces guides qui contiennent des critères détaillés sur l’augmentation et la réduction du PE.

Remarque 1 : les premières parties des éléments de la danse sur tracé ne s’appliquent pas dans le présent cas, car elles ne concernent que la danse courte pour les catégories senior et junior.)

Remarque 2 : Il y a plusieurs ajouts au pointage de l’exécution pour 2017-2018. Ceux-ci sont montrés dans le texte souligné dans le tableau des modifications au pointage de l’exécution dans la communication 2086 de l’ISU.

Éléments non permis

Les éléments sont identifiés par les juges comme « éléments non permis » et il y aura une déduction en conséquence.

Éléments non permis dans les séquences de pas ou dans les séquences de pas partielles 

Les arrêts, les rétrogressions sur le tracé et les boucles ne doivent pas être inclus ou sont restreints dans les séquences de pas et les séquences de pas partielles. Ils sont identifiés comme éléments non permis, comme suit :

 

Séquence de pas

Style A

Séquence de pas

Style B

Séquence de pas

Style B*

Arrêts **

Non permis

Non permis

Le type de séquence de pas de la danse sur tracé - Non permis

La séquence de pas non tenue - une permis jusqu'à 5 secondes

Rétrogressions du tracé

Non permis

Une rétrogression du tracé de non plus de 2 mesures de musique est permise

Le type de séquence de pas de la danse sur tracé - Non permis

La séquence de pas non tenue - permis lors de l'arrêt

Boucles

Non permis

Une boucle étroite est une forme acceptable dans la rétrogression du tracé

Non permis

Séparations

Non permis sauf pour changement de prise - pas plus de 2 longueurs de bras et ne doit pas dépasser 1 mesure de musique (sauf dans les séquences de pas sans contact à la ligne médiane, en diagonale circulaires)

Permis si moins de 2 longueurs de bras et ne doit pas dépasser 5 secondes

Non permis (sauf dans les séquences de pas sans contact à la ligne médiane, en diagonale circulaires)

** Conformément à la définition au règlement 704 de l’ISU, les pirouettes de danse et autres pirouettes sont des arrêts.

Remarques : Les juges doivent réduire le PE en conséquence, si le tracé de la séquence de pas ne maintient pas l’intégrité ou la forme de base du tracé choisi. Par exemple :

  1. pour une séquence de pas sur la ligne médiane ou en diagonale – les lobes devraient être également répartis sur la ligne du tracé, afin de ne pas altérer la forme de base et la direction de la ligne d’un coin à l’autre (en diagonale) ou d’une extrémité à l’autre de la patinoire (ligne médiane);
  2. pour un cercle – la forme circulaire du tracé devrait être reconnaissable sans permettre qu’elle devienne un grand ovale allant presque d’une extrémité à l’autre de la patinoire
  3. pour un serpentin – les deux ou trois grandes courbes bien nettes devraient être réparties d’un côté et de l’autre de l’axe de la ligne médiane de la patinoire, de sorte à ne pas altérer la forme en « S » de base du tracé.

Qui est responsable et comment la déduction est-elle appliquée ?

Les éléments non permis sont la responsabilité des juges, qui en tiennent compte dans le PE pour la séquence de pas. Selon les modifications au pointage de l’exécution, le juge doit réduire le PE de 2 grades pour chaque inclusion d’un élément non permis.

Restrictions chorégraphiques

Voir l’annexe A


Éléments chorégraphiés

Les équipes peuvent inclure un des éléments suivants :

  1. Levée de danse chorégraphiée : levée de danse d’un maximum de dix secondes, exécutée après les autres levées de danse prescrites.
  2. Mouvement de pirouette chorégraphié : mouvement de pirouette durant lequel les deux partenaires exécutent au moins deux rotations continues, identifiées à n’importe quel moment du programme dans lequel il est tout d’abord exécuté :
    • dans toute prise;
    • sur un ou deux pieds ou un partenaire est élevé sans être soutenu ou une combinaison des trois;
    • sur un axe commun qui peut se déplacer.
  3. Mouvement de volte chorégraphié : mouvement de volte exécuté après l’ensemble prescrit de voltes, composé de deux parties. Les exigences suivantes s’appliquent :
    • pour les deux parties : un pied ou deux pieds ou une combinaison des deux;
    • pour la première partie : au moins deux rotations continues exécutées simultanément; les deux partenaires doivent se déplacer (ne peuvent rester sur place). (Les partenaires doivent être séparés.);
    • pour la deuxième partie : au moins un des partenaires doit exécuter au moins deux rotations continues et un ou les deux partenaires peut se trouver sur place ou se déplacer ou une combinaison des deux. (Les partenaires peuvent effectuer une prise.).

Veuillez noter l’inclusion d’un nouveau tableau à la page 22 de la Communication 2086 de l’ISU, pour l’attribution du PE aux éléments chorégraphiés.

  • Le « phrasé et le rythme » sont des exigences établies et si l’élément chorégraphié ne respecte pas ces critères, le PE doit être un chiffre négatif.
  • Si l’élément n’a pas de relation avec le caractère de la chorégraphie, il s’agit aussi d’une exigence établie et le PE doit être un chiffre négatif.
  • Une valeur de base fixe est attribuée aux éléments chorégraphiés et ils sont évalués par les juges en fonction du PE seulement.

Éléments chorégraphiés : caractéristiques

 

-3

-2

-1

Base

+1

+2

+3

Phrasé OU rythme

(exigences établies)

Non pour le phrasé ou

Ne tient pas compte du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Non pour le phrasé ou

Ne tient pas compte du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Non pour le phrasé ou

Ne tient pas compte du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Convient au phrasé ou

Tient généralement compte du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Convient au phrasé ou

Tient compte du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Convient au phrasé ou

Convient complètement au temps, au tempo, aux nuances de la musique, à la structure et à l’accent de la musique

Convient au phrasé ou

Tient compte de façon harmonieuse du temps, du tempo, des nuances de la musique, de la structure et de l’accent de la musique

Caractère

(exigences établies)

Aucune relation avec le caractère de la chorégraphie

Aucune relation avec le caractère de la chorégraphie

Aucune relation avec le caractère de la chorégraphie

Approprié au caractère de la chorégraphie

Approprié au caractère de la chorégraphie

Convient complètement au caractère de la chorégraphie

Tient compte de façon harmonieuse du caractère de la chorégraphie

Originalité

Ordinaire

Ordinaire

Ordinaire

Ordinaire

Original

Original, innovateur, créatif

Original, innovateur. créatif, mémorable

Exécution

Maladroite, incontrôlée

Chancelante, instable

Pénible, hésitante

Contrôlée, stable

Homogène, assurée

Fluide, confiante

Avec aisance

Erreurs

Nombreuses

1 grave/ plusieurs mineures

1 mineure

Aucune

Aucune

Aucune

Aucune

Éléments et mouvements interdits

  1. Le jury technique identifie les « éléments et mouvements interdits » et impose les déductions exigées.
  2. Si un mouvement interdit est exécuté pendant un élément, la déduction pour un élément ou un mouvement interdit s’applique et l’élément reçoit le niveau 1 si les exigences pour le niveau 1 sont satisfaites. Autrement, aucun niveau n’est attribué à l’élément.
  3. Mouvements interdits ou poses ou les deux pendant les levées, conformément au règlement 704 de l’ISU :
    1. se coucher ou s’asseoir sur la tête du ou de la partenaire;
    2. se tenir debout sur l’épaule ou le dos du ou de la partenaire;
    3. le partenaire levé est en position d’écart, la tête à l’envers (l’angle entre les cuisses est supérieur à 45 degrés et soutenu);
    4. le partenaire porteur fait virevolter le partenaire levé :
      1. en le tenant par le ou les patin(s)/botte(s) ou jambe(s) seulement avec un ou les bras en extension complète ou sans le soutien d’une ou des mains/bras;
      2. en le tenant par la ou les mains, les bras des deux partenaires en extension complète;
    5. le point de contact de la main ou du bras du partenaire porteur avec n’importe quelle partie du corps du partenaire levé est maintenu au-dessus de la tête du partenaire porteur;
    6. la main ou le bras qui est utilisé pour le soutien ou l’équilibre ou qui touche une partie du corps du partenaire levé est maintenu par le partenaire porteur au-dessus de la tête de ce dernier durant plus de deux secondes;
    7. un mouvement bref à travers une pose de 1. à 5. est permis s’il n’est pas établi (soutenu) ou s’il ne sert qu’à changer de pose.

Autres éléments/mouvements interdits

  • Les sauts (ou les sauts lancés) de plus d’une révolution ou les sauts d’une révolution exécutés en même temps par les deux partenaires.
  • Se coucher sur la glace.
  • S’agenouiller, glisser sur les deux genoux et/ou s’asseoir sur la glace ne sont pas permis et seront considérés par le jury technique comme une chute.
  • Si un partenaire exécute un saut de plus d’une révolution, par exemple :
    • un saut lancé;
    • une sortie d’une levée s’éloignant du partenaire porteur;
    • une entrée d’une levée se déplaçant vers le partenaire porteur;
    • une sortie d’une pirouette de danse;
    • le jury technique considérera qu’il s’agit d’un mouvement interdit.

Précisions concernant les désignations et les niveaux de difficulté

Les précisions concernant les désignations et les niveaux de difficulté des éléments prescrits sont publiées dans la Communication 2086 de l’ISU et le document 2016 ISU Handbook for Technical Panels Ice Dance.  

Guide pour l’évaluation des composantes de programme et modifications des composantes de programme pour la danse libre

Veuillez consulter le guide 2016 ISU Handbook for Referees and Judges for Ice Dance.

5. Renseignements supplémentaires sur les danses sur tracé et les danses libres

5.1. Appel pour commencer le programme et départ retardé

  • Chaque couple doit prendre la position de départ au plus tard trente secondes après avoir été appelé à commencer le programme. Si les trente secondes ont expiré et que le couple n’a toujours pas pris la position de départ, l’arbitre appliquera une déduction (déduite de la note finale). Le premier couple qui patine après l’échauffement ne dispose plus d’une période supplémentaire de 30 secondes pour se mettre en position de départ.
  • Si le couple n’a pas pris sa position de départ 60 secondes après avoir été appelé à commencer le programme, il sera considéré comme retiré de la compétition.

5.2. Costume

  • La tenue vestimentaire des compétiteurs doit être modeste, digne, et appropriée pour une compétition sportive – de conception non criarde ou théâtrale. La tenue peut toutefois refléter le caractère de la musique choisie.
  • La tenue ne doit pas donner l’impression d’une nudité excessive qui ne convient pas à cette discipline. Les hommes doivent porter un pantalon de pleine longueur et il leur est interdit de porter des collants. En outre, pour la danse sur glace, les femmes doivent porter une jupe. Les accessoires sont interdits.
  • Les restrictions vestimentaires sont précisées ci-dessous :
    • Les femmes doivent porter une jupe qui fait tout le tour de la taille. Toutefois, la jupe peut comporter des fentes d’un ou des deux côtés qui montent jusqu’à la taille.
    • Nudité excessive de la patineuse et du patineur : la majorité du haut du corps doit être recouverte. Pour cette saison, le costume pour la danse courte doit être digne et couvrir au moins 40% du haut du corps de la femme.
    • Approprié pour la compétition sportive : le tissu ou les décorations des tenues deux partenaires ne doivent pas empêcher de voir l’axe du corps du patineur.
    • Accessoires : ceci inclut une partie du costume utilisée comme support lors des levées de danse.
    • Aucune partie du costume ne peut servir de support lors des levées : la déduction pour costume ou accessoire s’appliquera si le costume sert de support à la levée (appliquée par l’arbitre ou les juges). Le jury technique évaluera le niveau en ne tenant pas compte que le costume sert de support.

5.3. Chutes

  • Une chute est définie comme une perte de la maîtrise par le patineur de sorte que la majorité du poids de son corps est sur la glace, soutenu par n’importe quelle partie du corps autre que les lames, par exemple, par la ou les mains, genoux, dos, fesses ou n’importe quelle partie du bras.

5.4. Interruption de l’exécution du programme

Patinage Canada définit une interruption comme la non-tentative d’un patineur ou d’un couple de poursuivre sa performance pendant une période continue d’au moins 11 secondes. Pour les catégories novice et inférieures, un facteur est appliqué à la déduction pour interruption du programme.

5.5. Déductions

Voir l'article Marquer les compétitions de Patinage Canada


6. ANNEXE A

6.1. Déductions pour la chorégraphie

De quoi s’agit-il?

Une déduction pour la chorégraphie se produit lorsqu’une équipe enfreint l’une des restrictions relatives à la chorégraphie, décrites par l’ISU et Patinage Canada pour la saison en cours. Ces restrictions s’appliquent aux épreuves de danse sur glace de juvénile à senior, au Canada.

Il y a quatre (4) catégories générales d’infractions relatives à la chorégraphie :

  1. tracé;
  2. séparations;
  3. arrêts;
  4. toucher délibérément la glace.

Qui est responsable et comment cela fonctionne? 

Les déductions pour la chorégraphie sont déterminées par les juges et l’arbitre. Si la majorité du jury de notation, y compris l’arbitre, signale qu’une restriction a été enfreinte, l’équipe recevra une déduction.

Comment se produit-elle?

Les juges et l’arbitre signalent une infraction relative à la chorégraphie en cliquant sur le bouton pour les « infractions signalées par le jury », puis cliquent sur « oui » à côté de la case appropriée. Si on utilise un formulaire de papier, l’infraction est indiquée en bas à droite sur la feuille de notation. Cette infraction peut être appliquée une seule fois par programme.

Type d’infraction

Quant faut-il les signaler dans la danse courte?

Quant faut-il les signaler dans la danse libre?

Tracé

Danse non exécutée dans une direction constante

Danse qui traverse l’axe long à plus de 20 m près de la bande courte*

Boucles traversant l’axe long

Sans objet

*Remarque : Si un couple traverse l’axe long dans une danse sur tracé ou un élément de danse sur tracé en danse courte, le juge en tiendra compte sous les critères de « tracé correct » des caractéristiques du pointage de l’exécution. Dans une danse courte, ceci pourrait aussi enfreindre les exigences du tracé (le tracé ne doit pas traverser l’axe long, sauf une fois à chaque extrémité de la patinoire, à pas plus de 20 mètres de la bande). Cependant, une double déduction n’est pas nécessaire et les juges n’appliqueront pas la déduction pour infraction aux restrictions relatives à la chorégraphie. 

Type d’infraction

Quant faut-il les signaler dans la danse courte?

Quant faut-il les signaler dans la danse libre?

Séparations

Le changement de prise dure plus d’une mesure de la musique

Les patineurs sont à plus de 2 longueurs de bras à un moment donné**

Le couple effectue une séparation plus longue que nécessaire pour préparer ou terminer la séquence de pas non tenue (NtSt) ou une série de voltes (STw).

Pour plus de détails, veuillez consulter la page 45 dans le guide 2016 ISU Handbook for Referees and Judges for Ice Dance.

**Une période allant jusqu’à 10 secondes au début ou à la fin du programme sans restriction de distance est autorisée

Les patineurs sont à plus de 2 longueurs de bras l’un de l’autre

Les patineurs sont séparés pendant plus de 5 secondes

Les patineurs sont séparés pendant plus de 10 secondes au début ou à la fin de programme.

Arrêts

Les patineurs restent au même endroit pendant plus de 10 secondes au début du programme.

Les patineurs arrêtent complètement pendant plus de 10 secondes ou font deux arrêts de plus de 5 secondes.

Dans la séquence de pas non tenue (NtSt), les patineurs effectue un arrêt de plus de 5 secondes ou inclut plus d'un arrêt permis.

Pour plus de détails, veuillez consulter la page 9 dans le guide 2016 ISU Handbook for Referees and Judges for Ice Dance.

Les patineurs restent au même endroit pendant plus de 10 secondes au début du programme.

Les patineurs arrêtent pendant plus de 5 secondes.

Toucher la glace

Délibérément toucher la glace dans le cadre de la chorégraphie.

Délibérément toucher la glace dans le cadre de la chorégraphie.