À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

Clarification technique no 8 2015-2016 Exigences concernant la pirouette sautée et pénalité (9 septembre 2015)

Cette clarification a été rédigée par Patinage Canada ou reçue des comités techniques de l’ISU ou du secrétariat des sports de l’ISU. Veuillez toutefois prendre note que toute clarification ultérieure de l’ISU aura préséance sur la présente communication et sera publiée sur notre site Web.

Les documents concernant les exigences de programme de la saison contiennent de l’information complémentaire. Veuillez consulter les documents, ISU website’s Questions and Answers et Technical Panel Handbooks ainsi que les clarifications ci-dessous. Pour toute autre clarification, veuillez remplir une demande de clarification.

 

1.1 L’an dernier (saison 2014-2015) il y avait des pénalités pour des erreurs commises dans les pirouettes sautées, indiquées des signes « V1 » et « V2 », ainsi que pour des erreurs commises dans les pirouettes avec changement de pied indiquées du signe « V1 ». Les signes V1 et V2 entraînaient la diminution de la valeur de base des pirouettes dans l’échelle des valeurs. Il n’y a dorénavant qu’un seul indicateur « V ». Qu’est-ce qui a changé?

Il n’y a plus de pénalité indiquée par le symbole V1 pour les pirouettes qui comportent un changement de pied. Les symboles V1 et V2 qui s’appliquaient auparavant aux pirouettes sautées dans une position, sans changement de pied, ont été remplacés par un simple « V » et la pénalité s’applique à toutes les pirouettes qui ont une entrée sautée. Voici la nouvelle définition des exigences et des pénalités pour les pirouettes qui commencent par une entrée sautée (source : ISU Technical Panel Handbooks). 

Pour le patinage en simple et en couple, les exigences concernant la pirouette sautée sont comme suit :

« Pour toute pirouette qui commence par une entrée sautée dans les programmes court et libre, les exigences sont les suivantes :

  1. Un saut nettement visible.
    • Pour le programme court junior seulement, il est également exigé que le patineur prenne la position prescrite dans les airs (patinage en simple seulement).
  2. Une position de réception de base doit être prise au cours des deux premières révolutions après la réception et, dès que cette position est prise, elle doit être conservée pendant deux révolutions.

Le symbole « V » indique que l’une ou les deux exigences ne sont pas satisfaites. Le « V » entraîne une réduction de la valeur de la pirouette qui est indiquée dans l’échelle des valeurs. Les deux partenaires d’un couple de patinage doivent satisfaire aux exigences.

 

1.2  L’exigence, en b) ci-dessus, stipule qu’ « une position de réception de base doit être prise au cours des deux premières révolutions après la réception [et] doit être conservée pendant deux révolutions ». Est-ce que cela veut dire que le patineur doit prendre une position de base avant d’exécuter des variations difficiles?

Non. Un patineur est autorisé à faire la réception de l’entrée sautée dans toute position de base ou variation difficile de la position de base. L’énoncé « une position de réception de base doit être prise au cours des deux premières révolutions après la réception [et] doit être conservée pendant deux révolutions » fait référence à la définition de la position de base. Les variations difficiles qui sont exécutées satisfont à la définition de la position de base. Un patineur peut également faire la réception dans une position de base puis faire une transition vers une variation difficile au cours des deux premières révolutions après la réception, pourvu que la définition de la position de base soit respectée.

Modalités de désignation par le jury technique

Après que le niveau de la pirouette, compte tenu de ses traits saillants, est déterminé, le jury indique les exigences qui n’ont pas été respectées. Les traits saillants et les exigences sont déterminés indépendamment l’un de l’autre. 

  1. Le spécialiste technique (ST) désigne la levée selon le nombre de traits saillants (ou le niveau B pour les catégories qui ne peuvent avoir un niveau supérieur au niveau B comme les catégories pré-juvénile et juvénile). En ce qui a trait à la pirouette sautée combinée (avec ou sans changement de pied), le nombre de positions de base est également indiqué dans la désignation.
  2. La réduction « V » de la valeur est indiquée soit après la désignation de l’élément complet de pirouette et de son niveau, soit après une révision.
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk