À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

Clarification technique no 4 de 2014-2015 Patinage synchronisé

QUESTION 1 : Une équipe qui compte un nombre impair de patineuses peut-elle exécuter un élément en couple (catégories intermédiaire, ouverte, junior et senior)?

RÉPONSE : Non, ce n’est pas permis (à moins que l’équipe compte un nombre impair de patineurs à la suite d’une blessure ou d’une maladie soudaine). L’équipe devra choisir une des options suivantes :

- Élément de mouvement

- Élément de pirouette synchronisé

 

QUESTION 2 : Comment dois-je diviser les cercles pour l’entrelacement si l’équipe compte moins de 16 patineuses? Est-ce que cette manœuvre peut être exécutée avec un nombre inégal de patineuses?

 RÉPONSE : C’est maintenant autorisé. Voir l’information ci-dessous pour une équipe qui compte moins de 16 patineuses. Les cercles doivent être les plus égaux possible : par exemple, une équipe qui compte 13 patineuses devrait être divisée en deux groupes de 6 et 7 patineuses, mais non pas en deux groupes de 8 et 5 patineuses, ce qui serait inacceptable.

PATINAGE AVEC MOINS DE 16 PATINEUSES

Si, en cas de maladie, de blessure, d’interruption ou de chute, une équipe doit terminer son programme avec moins de 16 patineuses, il n’y aura pas de pénalité pour les éléments qui ne satisfont pas aux exigences de forme, de nombre de lignes, de nombre de patineuses dans une aile, etc. sauf pour le niveau senior : l’élément de levée en groupe dont le nombre de levées en groupe est correctement exécuté comptera pour le niveau.

Si l’équipe compte moins de 16 patineuses avant la compétition, il n’y aura pas de pénalité. L’élément sans contact (NHE) dans une configuration de bloc formé de quatre (4) lignes doit contenir le nombre suivant de patineuses (dans n’importe quel ordre) :

- 15 patineuses : 4, 4, 4, 3

- 14 patineuses : 4, 4, 3, 3

- 13 patineuses : 4, 3, 3, 3

- 12 patineuses : 3, 3, 3, 3

- Et ainsi de suite

 

QUESTION 3 : Qu’est-ce qu’on entend par « interaction » pour ce qui est des mouvements de style libre (fm) dans un élément de mouvement? Si des arabesques avant et arrière sont liées dans une ligne de quatre ou peut-être patinées en couples, est-ce qu’on peut parler d’interaction? Ou est-ce que les couples et les lignes doivent se croiser ou passer à côté des autres couples ou lignes? Est-ce que les entrecroisements avec arabesques sont des éléments interdits?                                          

RÉPONSE : Une interaction n’est pas exigée dans un entrecroisement, mais il est toujours interdit de se croiser en exécutant des arabesques arrière. L’interaction peut être ou ne pas être liée pour les couples s’encerclant l’un autour de l’autre, etc. Cela est bien décrit dans la Communication 1873 de l’UIP.

 

 

QUESTION 4 : Pour l’élément de mouvement, comment se fait l’interaction des mouvements de style libre (fm) avec une équipe de moins de 16 patineuses?

RÉPONSE : L’équipe doit avoir un nombre minimum de patineuses qui exécutent chaque fm, soit au moins quatre (4) patineuses qui exécutent chaque fm différent. Ce serait possible avec une équipe de huit (8) patineuses puisque chaque groupe de quatre patineuses pourrait exécuter un fm différent puis une « interaction ».

 

 

QUESTION 5 : Est-ce qu’une arabesque avant est considérée comme différente d’une arabesque arrière?

RÉPONSE : Oui, elles sont considérées comme des arabesques différentes.

 

 

QUESTION 6 : Est-ce qu’une arabesque avant intérieure est considérée comme différente d’une arabesque avant extérieure?

RÉPONSE : Oui, elles sont considérées comme des arabesques différentes.

 

 

 

QUESTION 7 : Si l’équipe compte moins de 16 patineuses, est-ce que des exceptions sont faites quant au nombre exigé de patineuses dans les différentes formations permises dans l’élément combiné?  

RÉPONSE : Il n’y a pas d’exception pour l’élément combiné et toutes les exigences minimales pour la ligne, la roue, le bloc, l’entrecroisement ou le cercle doivent être satisfaites.

 

                                                  

Question 8 : Est-ce que l’élément créatif sera désigné, même si le fm ou le fe n’est pas exécuté correctement? 

RÉPONSE : L’élément créatif peut être exécuté avec des mouvements de style libre, des éléments de style libre OU tout autre mouvement créatif ou innovateur. Au moins quatre (4) patineuses doivent exécuter un mouvement créatif ou un fe ou fm ou ces deux derniers. L’élément créatif est confirmé par le jury technique même si le mouvement choisi n’est pas exécuté correctement (les juges évaluent la qualité dans le PE).

 

 

QUESTION 9 : Pour effectuer le pi de base (point d’entrecroisement, niveau de base), l’équipe peut-elle faire un glissé seulement ou doit-elle faire une rotation de 180 degrés de sorte que le point soit considéré comme ayant été essayé sans avoir satisfait au critère de pi1?

RÉPONSE : Un glissé au point d’entrecroisement (sans essai de rotation) sera considéré comme un pi sans valeur. Une rotation de 180 degrés (mais de moins de 360 degrés) est un pi de base.

 

 

QUESTION 10 : Pourriez-vous donner plus de précisions concernant les changements apportés à l’échauffement et à l’appel de commencer le programme?

RÉPONSE : Après que l’équipe précédente a quitté la glace, l’arbitre adjoint de la glace peut demander à l’équipe suivante de commencer son échauffement d’une minute maximale, période au cours de laquelle les notes de l’équipe précédente sont calculées et annoncées. Quand l’annonceur appelle l’équipe suivante, l’équipe dispose d’une minute pour prendre sa position de départ. La première équipe qui patine dans une compétition ou qui patine après le surfaçage a droit à un échauffement minimal d’une minute. L’arbitre doit veiller à ce que chaque équipe ait au moins une minute d’échauffement avant l’appel de départ et d’une minute après l’appel de commencer. Après que la minute s’est écoulée, la musique est mise.

Il est conseillé aux entraîneurs de ne pas utiliser la minute (par exemple, poussées-élans en formation de bloc) une fois que l’équipe a été appelée pour commencer, si l’équipe a eu droit à une période d’échauffement de plus d’une minute. Dès que le nom de l’équipe est annoncé (l’équipe est appelée à commencer), l’équipe devrait se rendre rapidement à sa position de départ OU y être déjà. Le but est de diminuer le temps nécessaire et de suggérer aux entraîneurs que lorsque l’annonceur commence à lire les notes de l’équipe précédente, l’équipe devrait se rendre à sa position de départ. La musique commence une minute après l’annonce de commencer le programme (le nom de l’équipe est annoncé).

 

 

QUESTION 11 : Les ramasseurs des objets sur la glace sont-ils nécessaires?  

RÉPONSE : Ils ne sont plus nécessaires, mais ils peuvent encore être utilisés. S’il y a un objet sur la glace, le ramasseur ou un patineur peut le retirer. Le temps nécessaire pour retirer l’objet ne compte pas dans la minute d’échauffement.

 

 

QUESTION 12 : L’arbitre devrait-il siffler et interrompre le programme en présence de sang sur la glace? 

RÉPONSE : Oui, mais cela ne devrait se produire que s’il est nécessaire de refaire la surface de la glace. Le règlement de trois minutes n’est pas appliqué lorsque c’est l’arbitre qui demande que la glace soit refaite.

 

 

QUESTION 13 : Qui peut déposer un protêt?  

RÉPONSE : Un concurrent ou le chef de l’équipe accrédité pour la compétition, ou l’entraîneur accrédité pour la compétition à titre de chef d’équipe. Vous trouverez la politique sur les protêts ici.

 

 

QUESTION 14 : L’arbitre siffle-t-il seulement si l’interruption n’est pas causée par une patineuse?   

 RÉPONSE : Oui, c’est exact. Le règlement le décrit comme des « conditions défavorables relatives à l’équipe ou à l’équipement ». Voici quelques exemples :

 

Situation no 1 :

Une patineuse se retire du programme pour attacher son lacet, près de la bande. L’arbitre doit faire une déduction selon le tableau des déductions pour la période de temps durant laquelle la patineuse ne patine pas le programme ou ne participe pas à l’élément de formation. Le chronométrage arrête dès que la patineuse se joint à l’équipe ou à l’élément. Le jury technique devra également attribuer un niveau approprié à l’élément, le cas échéant. Les juges continuent à évaluer le programme et les éléments pendant l’interruption.

 

Situation n2 :

Une ou des patineuses tombent et se blessent. La ou les patineuses ou la capitaine de l’équipe demandent à l’arbitre de quitter la glace pour soigner la blessure ou réparer l’équipement défectueux. L’arbitre doit demander à la patineuse ou à la capitaine de l’équipe si elles ont besoin d’une pause de trois minutes. Si elles répondent « oui », l’arbitre siffle, demande au technicien de la musique d’arrêter la musique, commence le chronométrage de trois minutes pour interruption et applique une déduction de cinq points. La patineuse peut se joindre à son équipe au bout de trois minutes ou être remplacée. Le programme reprend à partir du point d’interruption. La reprise du programme n’est pas permise. Si la patineuse refuse la période de trois minutes, l’arbitre applique la déduction en fonction de la durée d’arrêt de patinage de la patineuse.

 

Situation no 3 :

Si, pendant l’échauffement ou l’appel de commencer le programme, la patineuse a un problème d’équipement ou se blesse et la capitaine de l’équipe s’adresse à l’arbitre, ce dernier accorde à l’équipe jusqu’à trois minutes pour qu’elle corrige le problème ou remplace la patineuse blessée. L’arbitre doit appliquer la déduction de cinq points.

On ne tient pas compte de la période de trois minutes quand une patineuse est évacuée par du personnel médical. Toutefois, l’arbitre applique la déduction de cinq points. Pour plus de détails, consultez le règlement 965 de l’UIP.

 

QUESTION 15 : Combien de temps une prise doit-elle être maintenue pour que l’arbitre en tienne compte?

 RÉPONSE : Les prises sont faites pendant les éléments ou les transitions et doivent être maintenues par toute l’équipe au moins trois (3) secondes.

  

QUESTION 16 : Est-ce qu’une prise sans contact est considérée comme une prise?

RÉPONSE : Oui, pourvu que sa durée soit de plus de trois secondes. Une prise sans contact après un entrecroisement au cours duquel les patineuses s’écroulent ne compte pas parce qu’elle est de moins de trois secondes.

 

QUESTION 17 : Quand le chronométrage du programme commence-t-il?

 RÉPONSE : Le chronométrage commence dès qu’une patineuse se met à bouger (le bras, la tête ou une autre partie du corps) ou à patiner, jusqu’à son arrêt complet à la fin du programme

Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk