À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

Partie 1: Lignes directrices générales

INTRODUCTION

Les lignes directrices vous donneront un aperçu du niveau de performance désiré pour les tests des habiletés de patinage tandis que les normes de chaque exercice décrivent les points spécifiques à surveiller.

Vous pouvez acheter la musique produite pour les habiletés de patinage de même que la bande vidéo technique des habiletés de patinage en vous adressant au Service des commandes de Patinage Canada.

 

DÉFINITION ET DESCRIPTION D’UN EXERCICE DES HABILETÉS DE PATINAGE

Un exercice des habiletés de patinage est un exercice où sont combinés les mouvements fondamentaux, exécutés sur un tracé et patinés en solo au son d’une musique prescrite.

Les mouvements proviennent des figures imposées, du style libre et de la danse sur glace.

Chaque exercice est unique et met l’accent sur diverses habiletés techniques, dans un ordre logique de progression allant du niveau préliminaire au niveau or.

 

CRITÈRES D’ÉVALUATION

Les critères d’évaluation globale de chaque exercice sont les suivants :

  1. Qualité des courbes
    Critère d’évaluation : la précision et la profondeur des courbes
    • Une courbe stable sans déformation ni sinuosité.
    • La précision des courbes et la profondeur (degré d’inclinaison) servent à évaluer la qualité des courbes.

      Note : La profondeur des courbes pour les pas et les lobes varie énormément.

  2. Utilisation de la glace
    Critères d’évaluation : la puissance et l’évolution
    • La puissance est produite par la vitesse.
    • L’évolution est le maintien de la vitesse.
    • La puissance et l’évolution servent à évaluer l’utilisation de la glace.
    • L’arrangement (du tracé) dépend de la dimension de la patinoire de même que de la taille et de la force de la patineuse ou du patineur.
    • Les patineurs doivent exercer des poussées du côté de la lame et non de la pointe (à moins d’indication contraire) et ce, de façon manifeste dans au moins 75 pour 100 des poussées de chaque exercice.

  3. Aisance du mouvement
    Critères d’évaluation : l’équilibre, la mâitrise, l’agilité et la souplesse
    • Équilibre sur la lame et maîtrise des mouvements du corps.
    • L’équilibre et la maîtrise permettent la stabilité.
    • L’agilité ou la vivacité désigne la capacité d’exécuter avec rapidité et précision les virages, les changements de carre et les transitions (c.-à-d. le transfert du poids d’un pied à l’autre).
    • La souplesse a trait à la gamme de mouvements des articulations (épaules, hanches et chevilles).

      Note:
      Certains patineurs ont une moins grande souplesse (hanches tournées vers l’extérieur) en raison de leur morphologie. Il se pourrait bien qu’ils aient de la difficulté à exécuter des pas comme le choctaw continu, l’Ina Bauer et le grand aigle exigés dans les contre-accolades et choctaws du test senior argent, dans les doubles et trois et mohawks sur plusieurs cercles du test or et dans l’exercice extensif du test or. Cependant, la faible qualité des courbes, les mouvements abrégés ou déséquilibrés pendant l’exécution de ces habiletés particulières ne devraient pas empêcher ces patineurs de réussir les tests, pourvu qu’ils satisfassent aux normes de réussite des autres habiletés.

  4. Exactitude des pas
    Critères d'évaluation: Exactitude des caractéristiques de l'exercice

    Les erreurs dans l’exécution des principaux éléments d’un exercice (virage, objet de l’exercice) sont considérées comme des fautes graves et doivent être pénalisées. Cependant, une erreur est mineure si elle se produit pendant l’exécution des pas de liaison (c.-à-d. lors des croisés). Les arrêts sont la conclusion d’un exercice et une faute commise durant un arrêt doit être considérée comme une faute mineure.

    On ne devrait pas considérer les éléments suivants comme des pas incorrects :
    • La substitution des pas par des poussées ouvertes, des croisés, des pas croisés ou des roulés croisés.
    • Le placement des pieds lors des mohawks et des choctaws.
    • Les grands pas ou les poussées pendant l’exécution des pas servant au transfert du poids.

  5. Musicalité et rythme
    Assessment Criteria: Development of Feeling of Rhythm
    (as opposed to the Designated Timing)

    Le synchronisme désigné sur les diagrammes indique habituellement l’interprétation musicale la plus simple ou la plus courante.

    La musicalité désigne l’utilisation (des mesures) de la musique (des temps musicaux) pour exécuter un pas ou une séquence de pas. Les patineurs doivent être capables de reconnaître le premier temps ou le début de la mesure (habituellement le temps fort) pour développer le sens du rythme. De nombreux pas ou séquences de pas ont une ou plus d’une mesure de musique spécifiée.

    Le rythme concerne la durée allouée en temps pour l’exécution d’un pas ou d’une séquence de pas. Le virage ou le changement de carre peut se produire à n’importe quel moment pendant cette période de temps.

    Exemple : Virage dont le temps spécifié est de 2+2

    Cela indique que le virage se produira sur le compte de 3. Le rythme permet de faire le virage sur n’importe lequel des quatre temps (c.-à-d. sur le compte 1, 2, 3 ou 4) mais il précise que le virage complet ne peut excéder plus de quatre (4) temps.

    Bien que certains exercices précisent le nombre de temps par pas, veuillez prendre note que le rythme de l’exercice peut permettre de varier les temps de chaque pas tel que décrit.

  6. Posture
    Critère d’évaluation : la tenue

    La posture pour les habiletés de patinage appelle une ligne plus élevée et une meilleure extension de la jambe libre et des bras (au niveau des épaules plutôt que de la taille) que ce que l’on constatait généralement dans l’exécution des figures imposées. La position de la tête est plus redressée et l’inclinaison au niveau de la hanche, du genou et de la cheville, du côté traceur du corps, est plus marquée, ce qui favorise un meilleur équilibre à plus haute vitesse. Le but n’est pas de copier les figures imposées qui étaient accomplies en position basse et de façon rigide.

    Note : L’objet met en évidence les critères les plus importants de l’exercice. Il est clairement précisé sur chaque feuille de test et diagramme à titre de ligne directrice principale à l’intention des évaluateurs.

 

COMPARAISON DES HABILETÉS DE PATINAGE AVEC LES FIGURES IMPOSÉES ET LES DANSES IMPOSÉES

Le tableau suivant présente les éléments clés des habiletés de patinage et les compare aux figures imposées et aux danses imposées.

ÉLÉMENT HABILETÉS DE
PATINAGE
FIGURES IMPOSÉES DANSES IMPOSÉES
Vitesse
(Puissance et évolution)
Varie (souvent dans un même exercice) Lente Moyenne à rapide
(aucun changement dans une danse)
Posture Tête redressée
Position variable de la jambe libre
- souvent en extension
Bras élevés et en extension
Position du haut du corps : avant ou droite
Tête baissée
Jambe libre et bras abaissés, près du corps

Position du haut du corps : droite
Tête redressée
Jambe libre en extension
Bras élevés et en extension (en solo)

Position du haut du corps : droite
Solo/partenaire Solo Solo Partenaire (solo pour trois danses)
Nombre de pas De 133 (préliminaire) à 229 (or) De 12 (1er test) à 24 (8e test) De 44 (préliminaire) à 95 (or)
Nombre de séquences 1 séquence 3 répétitions (deux pour les figures paragraphes) Une à quatre séquences (pour les tests)
Musique Musicalité/rythme Aucune musique mais sens du rythme Synchronisme rigoureux
Lobes Vont de plats à peu incurvés et très profonds pendant l’exercice Symétriques Varient en taille et profondeur dans chaque danse
Placement des pieds Libre Déterminé Précis et défini

 

ÉQUIVALENCES POUR LES TESTS DES HABILETÉS DE PATINAGE

À compter du 1er juillet 2001, les patineurs qui ont réussi les catégories des habiletés de patinage recevront les équivalences suivantes :

Test réussi Équivalence accordée
Catégorie 1 Or
Catégorie 2 Or
Catégorie 3 Senior argent
Catégorie 4 Junior argent
Catégorie 5 Senior bronze
Catégorie 6 Junior bronze
Catégorie 7 Préliminaire

 

CONDITIONS DE RÉUSSITE

Chaque exercice est noté séparément et le candidat doit obtenir la mention satisfaisant ou mieux pour les trois (3) exercices (Manuel technique).

 

PROCÉDURE DE TENUE DES TESTS

  1. Tenue des tests des habiletés de patinage (voir la section du programme Patinage STAR dans le Manuel technique)
    Tous les tests des habiletés de patinage comprennent trois exercices.
    Chaque candidate ou candidat exécute les trois exercices du test avant que le test du candidat suivant ne commence.
  2. Tirages au sort pour les cercles préliminaires (voir la section du programme Patinage STAR dans le Manuel technique)
    Lors de la séance de tests, il faut procéder à trois tirages au sort pour déterminer les exercices qui seront exécutés.
    1. Tirage au sort de la direction de la carre soutenue : dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens contraire.
    2. Tirage au sort de la carre (extérieure ou intérieure).
    3. Tirage au sort du patinage avant ou arrière.

      Example :
      Le tirage au sort (i) détermine que l’exercice se fait dans le sens des aiguilles de la montre.
      Le tirage au sort (ii) détermine que l’exercice se fait sur la carre intérieure.
      Le tirage au sort (iii) détermine que l’exercice se fait en patinage arrière.

      Le patineur exécute :
      Option DARI
  3. Arrêts et chutes (voir la section du programme Patinage STAR dans le Manuel technique)
    In Skating Skills exercises and compulsory dances the skater shall continue from the nearest technically practicable point and not necessarily from the exact point of interruption.
  4. Obstruction (voir la section du programme Patinage STAR dans le Manuel technique)
    Les mêmes politiques et procédures concernant l’obstruction au cours d’une performance (musique, équipement, etc.) s’appliquent aux tests des habiletés de patinage.
  5. Reprise d’un test (voir le règlement 4606 (2) et la section du programme Patinage STAR dans le Manuel technique)
    À la demande de l’évaluatrice ou de l’évaluateur, la candidate ou le candidat peut reprendre un exercice si cela est nécessaire pour la réussite de son test.
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk