À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

Section B - Compétitions de qualification et championnats - Championnats nationaux de patinage synchronisé - 630 Officiel incapable de continuer à remplir ses fonctions

  1. Si, après le début d’une épreuve, un juge ne peut plus remplir ses fonctions, les notes de ce dernier sont enregistrées jusqu’au moment où il a cessé d’assumer ses fonctions officielles. Ce juge n’est pas remplacé Un juge remplaçant sera nommé pour les parties restantes de l’épreuve.
  2. Si, dans une situation d’urgence, le jury est réduit à cinq juges, le représentant technique nomme un juge remplaçant choisi parmi les juges présents et qualifiés pour juger l’épreuve. Si aucune personne présentant ces qualités n’est présente, l’arbitre cumule aussi les fonctions de juge. Si l’arbitre juge également l’épreuve, la compétition pourrait être suspendue, à la discrétion du représentant technique, en consultation avec le représentant de Patinage Canada.
  3. Si, durant le déroulement d’une compétition, l’arbitre ou le contrôleur technique ne peut plus exercer ses fonctions d’officiel, le représentant technique nomme un remplaçant qualifié pour le remplacer.
    1. Si aucun contrôleur technique remplaçant qualifié n’est présent et libre, un spécialiste technique de niveau des Championnats canadiens ou de niveau supérieur peut être nommé remplaçant. Si aucune personne présentant ces qualités n’est présente et libre, un contrôleur technique de niveau des Championnats de section peut être nommé remplaçant. Si aucune personne présentant ces qualités n’est présente et libre, le spécialiste technique adjoint assume les fonctions du contrôleur technique et, si possible, un spécialiste technique de niveau des Championnats de section est nommé spécialiste technique adjoint. S’il est impossible de remplacer cette personne, le jury technique est composé de deux personnes.
    2. Si aucun arbitre remplaçant qualifié n’est présent et libre, un juge de niveau des Championnats canadiens ou de niveau supérieur également qualifié pour arbitrer les Championnats de section peut être nommé remplaçant.
    3. Si on trouve un arbitre ou un contrôleur technique remplaçant, cette personne assume les fonctions pour les parties restantes de l’épreuve.
  4. Si, durant une compétition, le spécialiste technique ou le spécialiste technique adjoint ne peut plus exercer ses fonctions d’officiel, le représentant technique nomme un remplaçant choisi parmi tous les spécialistes techniques de niveau des Championnats canadiens ou de niveau supérieur présents et qualifiés pour exercer ces fonctions d’officiel. Si aucune personne présentant ces qualités n’est présente et libre, un contrôleur technique de niveau des Championnats canadiens ou de niveau supérieur peut être nommé remplaçant. Si aucune personne présentant ces qualités n’est présente et libre, un spécialiste technique ou un contrôleur technique de niveau Championnats de section peut être nommé remplaçant. Si aucune personne présentant ces qualités n’est libre, le jury technique est composé de deux personnes. Au besoin, le spécialiste technique adjoint assume les fonctions du spécialiste technique. Si un remplaçant du spécialiste technique est trouvé, cette personne assume ces fonctions durant les parties restantes de l’épreuve.
  5. Dans une situation urgente où le jury technique est réduit à un seul officiel, la compétition pourrait être suspendue, à la discrétion du représentant technique, en consultation avec le représentant de Patinage Canada.
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk