À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

Section A - Règlements officiels - 125 Notation des programmes court et libre de patinage synchronisé

  1. Score technique
    Pour les programmes court et libre de patinage synchronisé, la première note est le score technique. Le total des valeurs des éléments, dont le pointage de l’exécution, les traits saillants et les traits saillants additionnels (applicables au patinage synchronisé) constitue le score technique.
    1. Échelle des valeurs des éléments (ÉV)/valeurs de base des niveaux des éléments
      Le tableau de l’échelle des valeurs pour les éléments du patinage synchronisé est mis à jour sur le site web de Patinage Canada et publié dans les communications de l’UIP (catégories junior et senior). Le tableau de l’échelle des valeurs (ÉV) présente les valeurs de base de tous les éléments, accompagné de leurs traits saillants respectifs (valeurs de base des niveaux des éléments) et les rajustements pour la qualité de leur exécution (pointage de l’exécution).
    2. Niveaux des éléments
      Les valeurs de base des niveaux sont mesurées en points et augmentent en fonction de la difficulté croissante des éléments et des traits saillants. Les valeurs de base des niveaux des éléments sont déterminées par la combinaison des groupes de difficulté des éléments (et de leurs traits saillants additionnels) et des groupes de difficulté des traits saillants.
      Chaque élément a plusieurs niveaux. Les spécialistes techniques déterminent le nom et le groupe de difficulté de chaque élément, de même que ses traits saillants additionnels et le groupe de difficulté des traits saillants inclus dans cet élément. Pour les catégories novice, intermédiaire et ouverte, il se peut que le niveau attribué à certains éléments soit restreint. Une description détaillée des niveaux attribués selon les catégories est publiée chaque année dans la trousse technique de patinage synchronisé de Patinage Canada.
      La description des caractéristiques qui confèrent à un élément un certain niveau de difficulté est publiée et mise à jour dans les communications de l’UIP (pour les catégories junior et senior seulement) et de Patinage Canada.
    3. Pointage de l’exécution (PE)
      Chaque juge note la qualité de l’exécution de chaque élément exécuté y compris les éléments des séquences de pas selon les aspects positifs de l’exécution et les erreurs en utilisant l’échelle d’exécution de sept points : +3, +2 et +1, valeur de base, -1, -2 et -3. Pour ce faire, le juge évalue les aspects positifs de l’élément ou de la séquence de pas qui pourraient augmenter la valeur de base à une valeur positive (+) et réduit ensuite le résultat si des erreurs ont été commises. Chaque pointage positif (+) ou négatif (-) a ses propres valeurs numériques indiquées dans le tableau de l’échelle des valeurs (ÉV). Cette valeur est ajoutée à la valeur de base de l’élément ou déduite de celle-ci. Les lignes directrices concernant la notation du PE seront mises à jour et publiées dans les communications de l’UIP (pour les catégories junior et senior seulement) et de Patinage Canada.
      1. Traits saillants
        Les traits saillants (séquences de pas, mouvements et éléments de style libre, point d’entrecroisement) sont divisés en groupes selon leur difficulté.
        Les traits saillants suivants font partie des niveaux de difficulté pour les éléments suivants du style libre qui sont désignés par les spécialistes techniques :

        Entrecroisement Point d’entrecroisement
        Mouvements de transition Mouvements de style libre
        Mouvements exécutés isolément
        (catégories ouverte et senior)
        Éléments de style libre
        Mouvements exécutés isolément
        (catégories intermédiaire et junior)
        Éléments et mouvements de style libre
        Séquence de pas sans contact Séquence de pas
        Élément en couple Éléments et mouvements de style libre


      2. Traits saillants additionnels
        Les mouvements du corps, les changements de configuration ou de direction de la rotation, ainsi que les pivots, les déplacements, sont des exemples de traits saillants additionnels.
    4. Échelle des valeurs (ÉV) pour les éléments de patinage synchronisé
      L’échelle des valeurs pour les programmes court et libre est mise à jour et publiée chaque année dans les communications de Patinage Canada et de l’UIP.
  2. Score pour les composantes de programme
    1. Définition des composantes de programme
      En plus du score technique, chaque juge évalue la performance globale de l’équipe par rapport à cinq composantes de programme : habiletés de patinage, transitions (pas de liaison, formations et, dans le programme libre, les autres éléments de liaison), performance/exécution, composition/chorégraphie et interprétation de la musique.
      1. Habiletés de patinage
        La qualité globale du patinage, la maîtrise des carres et l’évolution sur la surface glacée montrées par la maîtrise du vocabulaire du patinage (courbes, pas, virages, etc.), la clarté de la technique et l’utilisation sans effort apparent de la puissance pour accélérer et varier la vitesse.

        L’évaluation des habiletés de patinage doit tenir compte de ce qui suit :
        • L’équilibre, les mouvements rythmiques du genou et la précision du placement des pieds
        • L’évolution et la glisse sans effort apparent
        • La netteté et l’assurance dans l’exécution de courbes profondes, de pas et de virages
        • La puissance/l’énergie et l’accélération
        • Le patinage dans toutes les directions
        • Le patinage sur un pied
        • L’habileté égale des patineurs individuels
      2. Transitions (pas de liaison, formations et autres éléments de liaison)
        Le jeu de pied (les pas) varié ou complexe ou les deux) et les formations qui lient tous les éléments de patinage synchronisé, y compris les entrées et les sorties. Les transitions peuvent également être coulantes et rapides.

        L’évaluation des transitions doit tenir compte de ce qui suit :
        • La variété
        • La difficulté
        • La qualité (dont l’unisson)
        • La variation de la vitesse des pas et des formations
        • La variation des changements de la direction et des prises
        • La difficulté et la variété des entrées et des sorties des éléments et de la phase de préparation
      3. Performance et exécution
        Performance : c’est l’implication de l’équipe (des patineurs) sur le plan physique, émotif et intellectuel, dans sa capacité de rendre l’intention musicale et la chorégraphie.
        L’exécution est la qualité du mouvement et la précision de l’exécution. Cela comprend l’harmonie du mouvement.

        L’évaluation de la performance et de l’exécution doit tenir compte de ce qui suit :
        • L’implication physique, émotive et intellectuelle
        • La tenue et l’alignement du corps
        • Le style et la personnalité de l’équipe
        • La clarté des mouvements
        • La variété et le contraste
        • La projection
        • L’unisson, la synchronisation et la conscience spatiale
        • La performance équilibrée entre les membres de l’équipe; la relation entre les patineurs
      4. Chorégraphie et composition
        Un arrangement intentionnel, élaboré ou original de tous les types de mouvements, de transitions et d’éléments qui respecte les principes de la proportion, de l’unité, de l’espace, du tracé, de la structure et du phrasé.

        L’évaluation de la chorégraphie et de la composition doit tenir compte de ce qui suit :
        • Le motif (idée, concept et vision)
        • La proportion (poids égal des parties)
        • L’unité (enchaînement voulu de tous les mouvements)
        • L’utilisation de l’espace personnel et public
        • Le tracé et l’utilisation de la glace
        • Le phrasé et la forme (les mouvements et les parties sont structurés de façon à correspondre au phrasé musical)
        • L’originalité du motif, du mouvement et de la conception
        • La responsabilité partagée du résultat
        • Orientation excessive du programme vers un côté de la patinoire. La chorégraphie doit être préparée de manière que les éléments soient présentés vers tous les côtés de la patinoire et non de façon excessive vers un seul côté.
      5. Interprétation de la musique
        La traduction personnelle et créative de la musique en mouvements sur la glace.

        L’évaluation de l’interprétation de la musique doit tenir compte de ce qui suit :
        • Le mouvement sans effort apparent, en synchronisation avec la musique (les temps)
        • L’expression du style, du caractère et du rythme de la musique
        • La finesse* pour rendre les nuances de la musique
        • La relation entre les patineurs qui rend le caractère de la musique

          *On entend par finesse la capacité de l’équipe de rendre les nuances musicales avec raffinement et art. Les nuances sont les façons personnelles et artistiques de rendre les variations subtiles de l’intensité, du tempo et de la dynamique de la musique du compositeur ou des interprètes.
    2. Notation des composantes de programme
      Les composantes de programme sont évaluées par les juges à la fin du programme sur une échelle allant de 0,25 à 10 points, par incréments de 0,25 point. Les points accordés par les juges correspondent aux degrés suivants des composantes : 1 – très mauvais, 2 - mauvais, 3 - faible, 4 – passable, 5 - moyen, 6 – au-dessus de la moyenne, 7 – bien, 8 – très bien, 9 – supérieur, 10 – exceptionnel. Les incréments servent à évaluer les performances qui contiennent des traits saillants d’un degré et d’autres du degré suivant.

      Les lignes directrices concernant la notation sont publiées et mises à jour dans les communications de l’UIP (catégories junior et senior seulement) et de Patinage Canada.
    3. Déductions et réductions dans les programmes court et libre
      Les déductions et les réductions pour le programme bien équilibré sont mises à jour chaque année et publiées dans les communications de l’UIP (catégories junior et senior seulement) et de Patinage Canada.
      1. Les réductions pour les pauses, les trébuchements, les chutes et les collisions durant les éléments prescrits sont effectuées par les juges dans le pointage de l’exécution (PE).
      2. Toute autre déduction pour une chute dans n’importe quelle partie du programme (éléments prescrits et transitions) est désignée et confirmée par le jury technique. Déduction -1,0 point pour chaque chute d’un patineur et -2,0 pour chaque chute de plus d’un patineur. Si la chute entraîne l’interruption du programme durant plus de 10 secondes, une déduction additionnelle est appliquée. Aux fins d’interprétation des alinéas 8a) et 8b), une chute est définie comme une perte de maîtrise du patineur de sorte que la plus grande partie du poids de son corps est sur la glace, soutenue par une partie quelconque du corps autre que les lames, par exemple, par la ou les mains, le ou les genoux, le dos, une ou les fesses ou une partie du bras.
      3. Les éléments qui ne satisfont pas aux exigences sont pénalisés. Les points de déduction et les réductions pour des aspects « non conformes aux exigences » sont retranchés du total des points pour l’élément en question ou du pointage de l’exécution (PE). Ces déductions sont désignées et appliquées par le spécialiste technique, et vérifiées par le contrôleur technique. Les réductions sont désignées et appliquées par les juges.
      4. Les déductions pour les éléments additionnels et interdits sont retranchées du score total par le spécialiste technique et vérifiées par le contrôleur technique. Les déductions pour un élément et pour un élément interdit sont respectivement de 1,0 point et de 2,0 points.
      5. Les déductions faites du score total par l’arbitre pour chaque infraction sont comme suit :
        • Infraction au règlement sur les costumes (y compris les plumes ajoutées au costume et aux ornements de tête) et le maquillage : -1,0
        • Infraction au règlement sur la musique : -1,0
        • Infraction au règlement sur la durée du programme : -1,0 pour chaque tranche de cinq secondes en moins ou en plus.
        • Le premier glissé ou le patinage commence plus de 10 secondes après le début de la musique : -1,0
        • Prises non conformes aux exigences décrites dans la trousse technique du patinage synchronisé de Patinage Canada : -1,0 à -2,0.
        • Division excessive de l’équipe en sous-groupes durant plus de la moitié du programme : -2,0.
        • Interruption du programme (en raison d’une chute ou d’un trébuchement):
          • Déduction de -1,0 (pour une interruption de 11 à 20 secondes).
          • Déduction de -2,0 (pour une interruption de 21 à 30 secondes). etc.
      6. Chaque faute commise durant l’exécution d’un élément prescrit est pénalisée dans le score technique, compte tenu de l’importance de l’élément raté ou omis et de la gravité de la faute, puisqu’il n’y a pas de rapport direct entre le score technique et le score pour les composantes de programme. Toutefois, les déductions pour les éléments ratés doivent être faites du score pour les composantes de programme si d’autres composantes de programme sont touchées.
      7. Un élément, un trait saillant ou un trait saillant additionnel est omis quand il n’est pas exécuté.
    4. Éléments, traits saillants, traits saillants additionnels et mouvements interdits
      1. Programmes libres ouvert, intermédiaire et novice
        • Les levées autres que celles décrites dans la trousse technique de patinage synchronisé de Patinage Canada et au règlement 903 de l’UIP (catégorie ouverte seulement).
        • Les levées de tous genres (catégories novice et intermédiaire).
        • Tous les mouvements de volte supplémentaires (plus de deux) (catégories intermédiaire et ouverte).
        • Les sauts individuels, les sauts combinés ou les séquences de sauts de tous types exécutés par la totalité des membres de l’équipe (par exemple, un saut avec écart, un saut de valse, un saut de biche et leurs variantes au cours desquels les patineurs sont soulevés de la glace).
        • Tous les sauts de plus d’une révolution.
        • Les sauts lancés.
        • Les sauts assistés de plus d’une révolution.
        • Les entrecroisements qui comprennent une arabesque arrière.
        • Une longue position couchée (plus de trois secondes) ou agenouillée (un ou les deux genoux) sur la glace au début ou à la fin du programme ou durant ce dernier.
        • La mise en relief (une levée de groupe est permise).
        • Les sous-groupes.
        • La pirouette sautée arabesque exécutée par toute l’équipe.

Lorsque l’équipe ajoute à son programme des éléments, des traits saillants, des traits saillants additionnels et des mouvements interdits, une déduction du score technique est appliquée par le spécialiste technique et vérifiée par le contrôleur technique.

Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk