Centre d'info

S’abonner

Définitions des termes de patinage artistique - 3.0 Danse sur glace

3.1 AXES

  1. AXE LONGITUDINAL : une ligne droite qui divise la patinoire en deux parties égales dans le sens de la longueur (ligne médiane).
  2. AXE COURT : une ligne droite qui divise la patinoire en deux parties égales dans le sens de la largeur.
  3. AXE CONTINU : une ligne imaginaire courant à la périphérie de la patinoire et par rapport à laquelle les tracés de danse se situent. D’habitude, l’axe continu comporte deux lignes parallèles à l’axe longitudinal de la patinoire, approximativement à mi-chemin entre l’axe longitudinal et les côtés de la patinoire. Ces lignes sont reliées par un demi-cercle à chaque extrémité de la patinoire. Ces demi-cercles sont aplatis dans certaines danses parallèlement aux bandes terminales de la patinoire. Pour les danses circulaires telles que le Kilian, l’axe continu forme pour ainsi dire un cercle, tandis que pour le Paso Doble, il prend une forme ovale.
  4. AXE TRANSVERSAL : une ligne imaginaire coupant l’axe continu d’un tracé de danse à angle droit.

3.2 TRACÉS

Le tracé d’une danse est le dessin de cette danse sur la glace. Le diagramme de la danse comprend toute l’information nécessaire pour exécuter le tracé complet de la danse.

  1. DANSE SUR TRACÉ PRESCRIT : une danse pour laquelle les emplacements, la direction et la profondeur des courbes à exécuter sont indiqués sur le diagramme et doivent être respectés le plus fidèlement possible.
  2. DANSE SUR TRACÉ FACULTATIF : une danse pour laquelle le couple peut altérer le tracé pourvu que les séquences de pas, les positions et la synchronisation originales ne soient pas changées. Le tracé altéré doit être exécuté de la même manière à chaque répétition et recommencé au même endroit.
  3. DANSE CIRCULAIRE/EN COURBE/EN BORDURE : une danse dont la séquence de pas nécessite une distance plus courte ou une distance plus grande que celle qu’offre un circuit de la patinoire. Par conséquent, la deuxième séquence ne commence pas au point de départ initial de la danse.
  4. LOBE : toute séquence de pas sur un côté de l’axe continu ayant la forme approximative d’un demi-cercle.
  5. CIRCUIT : un tour complet de la surface glacée.

 


3.3 DÉPART

 

  1. PAS D’INTRODUCTION : toutes les danses peuvent débuter par des pas d’introduction facultatifs. Les pas ne doivent pas excéder le phrasé d’introduction.
  2. DÉPART : le premier pas exécuté après les pas d’introduction. L’arbitre peut annoncer le point de départ approximatif des danses.
  3. SÉQUENCE DE PAS : l’ordre prescrit des pas qui composent un tracé d’une danse imposée ou une partie du tracé, ou une série de pas, de virages ou de mouvements prescrits ou non prescrits dans la danse originale ou la danse libre.

 

Les types suivants de séquences de pas pour la danse originale et la danse libre peuvent être patinées avec prise ou sans contact, comme il est précisé pour la saison.
La séquence de pas avec prise doit être exécutée avec une des prises de danse connue ou leur variante (à moins d’indication contraire). Les séparations en vue de changer de prise ne doivent pas excéder une mesure de musique.
La séquence de pas sans contact doit contenir un jeu de pieds reflété ou assorti. Les deux partenaires sont autorisés à croiser leurs tracés respectifs et peuvent passer du patinage reflété au patinage assorti, et vice versa. Les partenaires doivent demeurer le plus près possible l’un de l’autre, sans toutefois se toucher. La distance entre les partenaires ne devrait pas généralement dépasser deux longueurs de bras, à l’exception de courts parcours au cours desquels les patineurs exécutent les courbes et les virages prescrits dans des directions opposées.
Toutes les séquences de pas sont réparties dans les deux groupes A et B suivants :

GROUPE A SÉQUENCES DE PAS EN LIGNE DROITE :
a) Sur la ligne médiane : exécutée sur toute la longueur de l’axe central (long) de la surface glacée.
b) En diagonale : exécutée d’un coin de la patinoire au coin opposé, en diagonale (autant que possible d’un coin à l’autre).

GROUPE B SÉQUENCES DE PAS SUR UNE COURBE (elles peuvent être patinées dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens contraire)

c) Circulaire : une cercle complet qui se déploie sur toute la largeur de la surface glacée (sur l’axe court de la patinoire).
d) En serpentin : la séquence débute sur l’axe central (long) à une extrémité de la patinoire, trace deux ou trois grandes courbes (en forme de « S ») et se termine sur l’axe central (long) à l’autre extrémité de la patinoire; le tracé est exécuté sur toute la largeur de la surface glacée.


3.4 PAS

Pas – Le tracé visible sur la glace exécuté sur un pied. Il peut s’agir d’une courbe, d’un changement de carre, ou d’un virage comme un virage trois ou contre-trois (voir le point 3.5) ou d’un plat qui n’est pas habituellement acceptable.

a) Courbe – le tracé visible sur la glace, produit par un patineur qui patine sur un pied et qui est sur une courbe qu’on peut distinguer.
b) Changement de carre – le tracé visible sur la glace qui passe d’une courbe distincte à une autre courbe distincte, sans changement de pied.
c) Plat – le tracé double visible et visible, en ligne droite sur la glace (imprimé par le patinage sur un pied, sur les deux carres de la lame).

 

  1. COUP OUVERT : un pas commencé près du pied traceur sans croisement avant ou arrière. Il importe de prendre note que pour toutes les courbes avant, la jambe libre est tenue à l’arrière avant de rejoindre le pied traceur pour l’exécution du pas suivant. Sur toutes les courbes arrière, la jambe libre est maintenue en position avant et retourne près du pied traceur pour l’exécution du pas suivant.
  2. COUP CROISÉ : un pas commencé les pieds croisés de sorte que l’élan ou l’accélération provient de la carre extérieure du pied traceur qui devient le pied libre. (Remarque - les jambes croisent par-dessus les genoux.)
  3. PAS CROISÉ AVANT : un pas dans lequel le pied libre est placé sur la glace le long de la carre extérieure du pied traceur, tandis que la jambe libre croise par en avant la jambe traceuse. (Remarque - les jambes se croisent par-dessous les genoux.)
  4. PAS CROISÉ ARRIÈRE : un pas dans lequel le pied libre est placé sur la glace le long de la carre extérieure du pied traceur, tandis que la jambe libre croise par en arrière la jambe traceuse. (Remarque - les jambes se croisent par-dessous les genoux.)
  5. CHASSÉ : 
    1. CHASSÉ SIMPLE : une série de deux courbes (habituellement extérieure, intérieure) dans laquelle sur la seconde courbe, le pied libre est placé sur la glace à côté du pied traceur, mais non en avant de ce dernier, et le pied libre est soulevé, la lame parallèle à la glace.
    2. CHASSÉ CROISÉ : la même chose, sauf que lors du second pas, le pied libre croise le pied traceur. (croisé derrière le pied traceur dans le cas du patinage avant, ou croisé par devant dans le cas de la marche arrière).
    3. CHASSÉ GLISSÉ : la même chose sauf que lors du second pas, le pied libre quitte la glace en glissant devant le patineur lorsque ce dernier patine vers l’avant ou en glissant derrière lui lorsqu’il patine vers l’arrière (par ex., le pas 32 du patineur dans la valse Starlight).
  6. PAS PROGRESSIF (COURSE) : un pas ou une séquence de pas où le pied libre, juste avant de devenir le pied traceur, dépasse le pied traceur initial, amenant ainsi le nouveau pied libre à quitter la glace derrière le nouveau pied traceur.
  7. ROULÉ : une carre courte ou longue, avant ou arrière.
    1. ROULÉ CROISÉ : un roulé qui débute par le mouvement du pied libre qui s’approche du pied traceur, par le côté, de manière à ce que le pied libre soit posé sur la glace presque à angle droit par rapport au pied traceur, amorcé en avant, les pieds croisés en avant, ou en arrière, les pieds croisés derrière. L’accélération provient de la carre extérieure du pied traceur qui devient le nouveau pied traceur. Dans ce cas, le changement d’inclinaison en direction opposée dans la courbe crée un « mouvement roulé ».
    2. ROULÉ SWING : une courbe maintenue pendant plusieurs temps et durant laquelle, en patinage arrière, la jambe libre est soulevée puis balancée en premier vers l’avant, puis vers l’arrière en dépassant le pied traceur, puis est ramenée vers l’arrière et à côté de ce dernier, en vue de l’exécution du pas suivant. En patinage avant, la jambe libre est d’abord balancée en arrière, puis devant, puis est ramenée en arrière et à côté du pied traceur en vue de l’exécution du pas suivant. Le balancement de la jambe donne une impression de « mouvement roulé ».
  8. PAS GLISSÉ : un pas exécuté en ligne droite, les lames des deux patins à plat sur la glace. Le poids est sur la jambe traceuse qui peut être bien fléchie ou droite alors que le pied libre glisse vers l’avant sur la glace jusqu’à l’extension complète.
  9. PAS PIQUÉ : un pas au cours duquel le patineur passe d’une pointe de patin à l’autre pointe sans sauter.

 

 


3.5 VIRAGES

Un mouvement rotatif dans lequel le patineur se déplace de l’avant vers l’arrière ou de l’arrière vers l’avant.

 

  1. VIRAGE TROIS : un virage sur un pied en partant d’une carre extérieure à une carre intérieure ou d’une carre intérieure à une carre extérieure, les courbes d’entrée et de sortie du virage étant toutes deux sur le même lobe. Le patineur tourne dans la direction du virage.
  2. VIRAGE TROIS AVEC TOUCHER : un virage trois au cours duquel le poids est presque immédiatement transféré sur le pied libre qui devient le pied traceur pour le pas suivant. Le virage est exécuté à partir d’un trois avant extérieur à une carre arrière extérieure du pied opposé, sans le transfert total du poids, et le patineur effectue immédiatement un pas avant sur le pied original (par ex., les pas 1 et 2 de la valse autrichienne). Cette séquence peut être patinée à l’aide de virages trois avant ou arrière, intérieur ou extérieur, comme elle peut être exécutée en solo ou en couple, côte à côte. 
  3. VIRAGE TROIS DE TYPE VALSE AMÉRICAINE : un virage trois d’une carre extérieure au cours duquel la jambe libre est en extension et la pointe du pied et la hanche sont orientées vers l’extérieur et maintenues au-dessus du tracé. Le cou-de-pied du pied libre est rapproché du talon du pied traceur pendant l’exécution du virage. À la suite du virage sur une carre intérieure, le pied libre est placé en extension arrière sur le tracé avant d’être ramené à côté du pied traceur, à temps pour l’exécution du pas suivant.
  4. VIRAGE TROIS DE TYPE VALSE EUROPÉENNE : un virage trois qui débute comme dans le virage décrit au point 3. Après le virage, la carre arrière intérieure est maintenue durant un temps avant le transfert du poids sur le pied libre qui devient le pied traceur.
  5. VIRAGE TROIS DE TYPE VALSE RAVENSBURGER : un virage trois intérieur qui débute comme le virage décrit aux points 3 et 4, la jambe libre en extension placée au-dessus du tracé et gardée en arrière durant le virage, puis qui est balancée en avant du tracé après le virage avant d’être ramenée à côté du pied traceur en temps pour l’exécution du pas suivant (par ex., le pas 1 du patineur dans la valse Ravensburger).
  6. VIRAGE TROIS TOURNOYANT : des virages trois exécutés par les partenaires en même temps autour d’un axe commun, Les patineurs patinent ces virages en prise de valse (par ex., le pas 31 de la valse autrichienne et les pas 39 et 40 de la valse Ravensberger) ou en prise de tango décalée (pas 1 à 5 de la valse or).
  7. ACCOLADE : un virage exécuté sur un pied, d’une carre extérieure à une carre intérieure ou d’une carre intérieure à une carre extérieure. La courbe de sortie du virage continue sur le même lobe que la courbe d’entrée. Le patineur tourne dans la direction opposée à la courbe.
  8. CONTRE-ACCOLADE : un virage exécuté sur un pied, d’une carre extérieure à une carre extérieure ou d’une carre intérieure à une carre intérieure, la courbe de sortie sur une courbe différente de la courbe d’entrée. Le patineur tourne dans la direction opposée à la courbe.
  9. CONTRE-TROIS : un virage exécuté sur un pied, d’une carre extérieure à une carre extérieure ou d’une carre intérieure à une carre intérieure. La courbe de sortie du virage n’est pas exécutée sur le même lobe que la courbe d’entrée. Le patineur tourne dans la direction opposée à la courbe d’entrée (p. ex., dans la direction de la courbe de sortie).
  10. CONTRE-ACCOLADE SWING OU CONTRE-TROIS SWING : un genre de contre-accolade ou de contre-trois dans lequel le patineur balance en souplesse le pied libre au-delà mais près du pied traceur, avant et après le virage, et qui est placé au-delà du pied traceur et est maintenu en arrière, au-dessus du tracé ou est balancé vers l’avant.

 


3.6 MOHAWK

Un mohawk est un virage en passant d’un pied à l’autre, au cours duquel les courbes d’entrée et de sortie sont continues et de profondeur égale. Le changement de pied s’effectue d’une carre extérieure à une carre extérieure et d’une carre intérieure à une carre intérieure.

 

  1. MOHAWK OUVERT : un mohawk dans lequel le talon du pied libre est placé sur la glace du côté intérieur du pied traceur, l’angle entre les pieds étant une question de choix. Après le transfert du poids, la position immédiate du nouveau pied libre est derrière le talon du nouveau pied traceur (par ex. les pas 8 et 9 du patineur et les pas 12 et 13 de la patineuse dans le Fourteenstep).
  2. MOHAWK FERMÉ : un mohawk dans lequel le cou-de-pied du pied libre est placé au talon du pied traceur jusqu’à ce que le pied libre soit posé sur la glace, derrière le talon du pied traceur. Après le transfert du poids, la position immédiate du nouveau pied libre est devant le nouveau pied traceur (par ex. les pas 11 et 12 du Rocker Fox-trot).
  3. MOHAWK SWING : un mohawk ouvert ou fermé dans lequel la jambe libre se balance et frôle presque le pied traceur et le dépasse vers l’avant, puis est ramenée jusqu’au pied traceur pour effectuer le virage (par ex. les pas 20 et 21 du Tango Harris).

 


3.7 CHOCTAW

Un choctaw est un virage en passant d’un pied à l’autre, au cours duquel la courbe de sortie est dans la direction opposée à la courbe d’entrée. Le changement de pied s’effectue d’une carre extérieure à une carre intérieure ou vice-versa. À moins de l’avoir précisé autrement dans la description d’une danse, le pied libre est placé sur la glace près du pied traceur. Les courbes d’entrée et de sortie doivent être de profondeur égale.

 

  1. CHOCTAW OUVERT : un choctaw dans lequel le pied libre est placé sur la glace du côté intérieur du pied traceur. Après le transfert du poids, la position immédiate du nouveau pied libre est derrière le talon du nouveau pied traceur.
  2. CHOCTAW FERMÉ : un choctaw dans lequel le cou-de-pied du pied libre est placé au talon du pied traceur jusqu’à ce que le pied libre soit placé sur la glace derrière le talon du pied traceur. Après le transfert du poids, la position immédiate du nouveau pied libre est devant le pied traceur (par ex. les pas 12 et 13 du Blues).
  3. CHOCTAW SWING : un choctaw ouvert ou fermé dans lequel le pied libre se déplace vers l’avant en frôlant la jambe traceuse et au-delà de celle-ci avant d’être ramené vers l’arrière jusqu’au pied traceur pour le virage (par ex. les pas 5 et 6 [première partie] du Quickstep.
  4. CHOCTAW OUVERT CROISÉ : un choctaw pendant lequel l'extérieur du pied libre est placé en avant et à angle droit avec le pied traceur. La hanche est en position ouverte après le virage. Il peut être grand (comme dans les pas 11 et 12 de la rumba).

 


3.8 VOLTE

(1) VOLTE : un virage en mouvement sur un pied d’une ou de plusieurs rotations, exécutées rapidement dans un mouvement continue, sans interruption. Le poids est maintenu sur le pied traceur et le pied libre est tenu dans n’importe quelle position durant le virage, puis posé à côté du pied traceur pour l’exécution du pas suivant. Une série de virages trois bloqués n’est pas acceptable puisqu’il ne s’agit pas d’un seul mouvement. Si le mouvement est interrompu durant l’exécution de la volte, l’élément devient une pirouette individuelle;
(2) Les quatre types différents d’entrée des voltes sont :

    •  Avant intérieure (AVI)
    •  Avant extérieure (AVE)
    •  Arrière intérieure (ARI)
    •  Arrière extérieure (ARE)

(3) VOLTES SYNCHRONISÉES ET VOLTES SUBSÉQUENTES :

  1. SÉRIE DE VOLTES SYNCHRONISÉES : chaque partenaire doit effectuer au   moins deux voltes avec trois (3) petits pas au maximum entre les voltes. 
  2. SÉRIE DE VOLTES SUBSÉQUENTES : chaque partenaire doit effectuer au     moins deux voltes avec un pas au maximum entre les voltes.

(4) Chaque volte (a et b) doit comprendre au moins une rotation complète sur un pied exécutée par les deux partenaires en même temps. Par exemple :

  1. côte à côte dans la même direction (assorties)
  2. côte à côte dans des directions opposées (reflétées)
  3. une à la suite de l’autre (un patineur patine par en avant ou par en arrière ou dans les deux sens et l’autre par en avant ou par en arrière ou dans les deux sens)

(5) UN MOUVEMENT DE VOLTE : Pendant que le corps exécute une rotation complète et continue, le pied traceur exécute en principe moins d’une rotation complète suivie d’un pas avant.


3.9 PIROUETTES

(1) PIROUETTE INDIVIDUELLE ET PIROUETTE : un mouvement rotatif exécuté sur un pied, sur place, par un seul partenaire (avec ou sans l’aide de l’autre partenaire) ou par les deux partenaires, simultanément (autour de centres différents).

(2) PIROUETTES DE DANSE :

  1. PIROUETTE : une pirouette patinée par le couple dans n’importe quelle prise . Les deux patineurs doivent l’exécuter sur place autour d’un même axe, sur un pied et simultanément.
  2. PIROUETTE COMBINÉE : une pirouette exécutée comme ci-dessus après laquelle les deux partenaires effectuent simultanément un changement de pied suivi d’autres rotations.
  3. POSITIONS DE BASE DES PIROUETTES DE DANSE :
    • Position debout – exécutée sur un pied, la jambe traceuse droite ou légèrement fléchie et le haut du corps droit (sur un axe presque vertical, en position cambrée ou penchée de côté). 
    • Position assise – exécutée sur un pied, la jambe traceuse fléchie dans un position accroupie sur une jambe, la jambe libre placée en avant, sur le côté ou à l’arrière.
    • Position arabesque – exécutée sur un pied, la jambe libre droite ou légèrement fléchie, le corps penché en avant et la jambe libre en extension ou fléchie vers le haut sur une ligne horizontale ou plus élevée.


3.10 POSITIONS DE LA JAMBE ET DU PIED

 

  1. COUPÉE : le pied libre est maintenu en contact avec la jambe du pied traceur, la hanche en position ouverte, de manière à ce que le pied libre se trouve à angle droit par rapport à la jambe du pied traceur.

  2. PASSÉ : le pied libre est maintenu à côté de la jambe du pied traceur, la hanche en position fermée, de manière à ce que le pied libre se trouve parallèle à la jambe du pied traceur.

  3. ATTITUDE : la jambe libre est fléchie et relevée par en arrière à un angle de 90 o par rapport à la jambe du pied traceur.

 


3.11 LEVÉES DE DANSE

(1) LEVÉE DE DANSE : un mouvement au cours duquel un partenaire est soulevé à n’importe quelle hauteur, maintenu à cette hauteur puis déposé sur la glace. Les rotations, les positions et les changements de ces positions sont permis durant la levée. Les levées devraient mettre en valeur la musique choisie, en souligner le caractère et être exécutées avec élégance, sans tours de force évidents ou mouvements et poses maladroits et qui manquent de dignité.

Les mouvements et les poses suivants durant une levée sont interdits et seront désignés de mouvements « interdits » :

    • La ou les mains de la ou du partenaire porteur sont élevées au-dessus de sa tête*
    • Se coucher ou s’asseoir sur la tête de la ou du partenaire
    • Se tenir ou s’asseoir sur les épaules ou le dos de la ou du partenaire 
    • La ou le partenaire levé est en position d’écart, la tête à l’envers (dont les cuisses forment un angle de plus de 45 degrés)**
    • Le partenaire porteur fait tournoyer la ou le partenaire dans les airs en la ou le tenant seulement par la ou les bottes, la ou les jambes, les bras en extension complète ou en la ou le tenant par la ou les mains, les bras des deux partenaires en extension complète.

*Les mouvements suivants ne sont pas interdits si :

    • Le point de contact de la main ou du bras de la ou du partenaire porteur avec n’importe quelle partie du corps de la ou du partenaire levé n’est pas maintenu plus haut que la tête de la ou du partenaire porteur.
    • La main ou le bras de soutien utilisé pour le soutien ou pour l’équilibre seulement ou qui touche n’importe quelle partie du corps de la ou du partenaire levé n’est pas maintenu par la ou le partenaire porteur plus haut que sa tête durant plus de 2 secondes.

** Un mouvement bref d’écart, la tête à l’envers (peu importe l’angle entre les cuisses), est permis s’il n’est pas établi (maintenu) ou s’il n’est utilisé que pour changer de pose.

(2) TYPES DE LEVÉES DE DANSE :

COURTES LEVÉES - la durée de la levée ne peut dépasser six secondes :

  1. LEVÉE EN POSITION STATIONNAIRE : une levée exécutée sur place (stationnaire) par la ou le partenaire porteur qui peut ou non effectuer une rotation.
  2. LEVÉE EN LIGNE DROITE : une levée au cours de laquelle la ou le partenaire porteur se déplace en ligne droite, dans n’importe quelle position, sur un pied ou les deux pieds.
  3. LEVÉE SUR UNE COURBE : une levée au cours de laquelle la ou le partenaire porteur se déplace sur une courbe (un lobe), dans n’importe quelle position, sur un pied ou sur les deux pieds.
  4. LEVÉE AVEC ROTATION : une levée au cours de laquelle la ou le partenaire porteur fait une rotation (dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens contraire) dans une direction tout en se déplaçant sur la glace.

LONGUES LEVÉES – la durée de la levée ne peut dépasser 12 secondes.

  1. LEVÉE AVEC ROTATION INVERSÉE : une levée au cours de laquelle la ou le partenaire porteur fait une rotation dans une direction puis dans une autre direction tout en se déplaçant sur la glace.
  2. LEVÉE SUR UN TRACÉ EN SERPENTIN : une levée au cours de laquelle le partenaire porteur trace deux courbes différentes, dont la courbure et la durée sont semblables. Le changement de direction du tracé peut comprendre un virage d’au plus ½ rotation. Le tracé doit être en forme de serpentin (en forme de « S »). Après l’exécution des deux courbes, le couple peut accomplir des courbes ou une rotation additionnelles (une rotation au maximum), mais ces dernières ne seront pas prises en considération.
  3. LEVÉE COMBINÉE : une levée qui contient deux types de levées décrites en a, b, c ou d ci-dessus.


3.12 SAUTS DE DANSE

 

  1. SAUT : un (1) patineur à la fois seulement peut exécuter un saut, pourvu qu’il ne dépasse pas une (1) rotation. Les patineurs peuvent se tenir par la ou les mains ou ne pas se toucher. Toutefois, la distance entre les partenaires ne doit en aucun cas être de plus de deux (2) longueurs de bras.

  2. SAUT DE DANSE : un petit saut d’une demi-rotation au plus, utilisé pour changer de pied ou de direction. Ces sauts doivent être exécutés en position de danse ou les patineurs ne peuvent pas être séparés l’un de l’autre par plus de deux longueurs de bras. Les deux partenaires peuvent sauter en même temps.

  3. PETITS SAUTS : petits sauts sans rotation.

 


3.13 POSITIONS DE DANSE

 

  1. MAIN DIRECTRICE : La main directrice de l'homme est la main droite sauf dans la position « inversée » où la main directrice est la main gauche.

  2. POSITION MAIN DANS LA MAIN : Tournés dans la même direction – Les partenaires sont tournés dans la même direction et patinent côte à côte ou un derrière l’autre, les bras tendus et les mains jointes. L’utilisation de cette position pour la danse originale et la danse libre est découragée. Une variante acceptable de cette position est la position côte à côte, bras dessus bras dessous.
    • Tournés dans des directions opposées – Les partenaires se font habituellement face, l’un patinant vers l’avant et l’autre vers l’arrière, les bras tendus sur le côté. Cependant la position est parfois prise dos à dos (par ex., dans le Cha Cha Congelado). L’utilisation de cette position pour la danse originale et la danse libre, les bras tendus complètement en direction de l’autre partenaire, est habituellement interdite.

  3. POSITION FERMÉE OU DE VALSE : les partenaires sont placés l’un en face de l’autre. Un partenaire fait face vers l’avant et l’autre vers l’arrière. Le patineur doit placer la main droite fermement sur le dos de la patineuse, à la hauteur de l’omoplate, le coude levé et suffisamment plié pour la tenir de près. La patineuse place sa main gauche sur l’épaule de son partenaire en laissant reposer son bras confortablement sur la partie supérieure du bras de son partenaire, coude sur coude. Le bras gauche du patineur et le bras droit de la patineuse sont tendus confortablement, à la hauteur des épaules. Leurs épaules restent parallèles.

  4. POSITION OUVERTE OU FOX-TROT : les positions des mains et des bras sont semblables à celles employées pour la position fermée ou de valse, sauf que les partenaires se tournent légèrement de sorte qu’ils puissent patiner dans la même direction.

  5. POSITION CROISÉE DE FOX-TROT : les partenaires sont dans la position décrite ci-dessus, sauf que le bras droit du patineur est placé derrière le dos de la patineuse et sa main droite est posée sur la hanche droite de la patineuse, tandis que le bras gauche de la patineuse est derrière le dos du patineur, la main gauche posée sur la hanche gauche du patineur.

  6. POSITION EXTÉRIEURE OU DE TANGO : les partenaires font face à des directions opposées, l’un patinant en avant et l’autre en arrière. Toutefois, contrairement à la position fermée, les partenaires sont de biais l’un par rapport à l’autre, le patineur étant à droite ou à gauche de la patineuse, de sorte que le devant de la hanche du patineur est vis-à-vis le devant de la hanche de la patineuse. La position hanche à hanche trop serrée n’est pas souhaitable parce qu’elle nuit à l’aisance des mouvements de danse.

  7. POSITION KILIAN : les partenaires regardent dans la même direction, la patineuse se tenant à droite du patineur, l’épaule droite du patineur derrière l’épaule gauche de la patineuse. Le bras gauche de la patineuse est tendu horizontalement devant le corps du patineur jusqu’à sa main gauche, tandis que le bras droit du patineur se place derrière le dos de la patineuse, les deux mains droites enlacées et tenues à la hauteur de la taille de la patineuse, au-dessus de sa hanche.
    • POSITION KILIAN INVERSÉE : la position est la même que la position Kilian, sauf que la patineuse se tient à gauche du patineur.
    • POSITION KILIAN OUVERTE : le patineur tient de sa main gauche la main gauche de la patineuse et pose la main droite sur la hanche gauche ou derrière le dos de la patineuse. Le bras droit de la patineuse est étendu. La position peut être inversée.
    • POSITION KILIAN CROISÉE : le bras gauche de la patineuse est tendu horizontalement devant le corps du patineur jusqu’à sa main gauche, tandis que le bras droit du patineur est tendu horizontalement devant le corps de la patineuse, les mains droites des deux partenaires enlacées et posées sur la hanche de la patineuse.

  8. DANSE À L’UNISSON : les partenaires regardent dans la même direction et patinent côte à côte, en conservant une distance maximale d’un bras.

 


3.14 MUSIQUE

 

  1. TEMPS : une note définissant la répétition régulière des divisions d’une pièce musicale.

  2. TEMPO : la vitesse de la musique selon le nombre de mesures ou de temps par minute.

  3. RYTHME : la répétition régulière de temps accentués et de temps non accentués qui donne à la musique son caractère propre.

  4. MESURE : unité de musique définie par la répétition régulière de l’accent. Les mesures sont de durée égale.

  5. ACCENT MINEUR : Bien qu’il soit correct de patiner sur les accents mineurs (faibles), l’interprétation qui en résulte et l’expression du caractère de la danse sont incorrectes et les évaluateurs/juges doivent les pénaliser.

 

3.15 DANSES IMPOSÉES

(1) LISTE DES DANSES IMPOSÉES : vous trouverez ci-dessous la liste des danses imposées, ainsi que le niveau et le test de danse correspondants, le numéro de l’UIP (le cas échéant) et le numéro de Patinage Canada où vous pourrez trouver la description et le diagramme de chaque danse :

NIVEAU DE DANSE TEST DE DANSE DANSES
IMPOSÉES
No de l’UIP No de
Patinage Canada
Primaire





Préliminaire

Valse hollandaise s. o. 3651
Tango Canasta s. o. 3652
Baby Blues s. o. 3653

Junior bronze

Swing s. o. 3654
Tango Fiesta s. o. 3655
Valse Willow s. o. 3656
Intermédiaire



Senior bronze

Ten-Fox s. o. 3657
Fourteenstep 1 3658
Valse européenne 4 3659
Junior argent Fox-trot de Keats 2 3660
Tango Harris 21 3661
Valse américaine 5 3662
Rocker Fox-trot 3 3663
Senior Senior argent Paso Doble 16 3664
Valse Starlight 9 3665
Blues 24 3666
Kilian 12 3667
Cha Cha Congelado 19 3679
Or Valse viennoise 7 3668
Valse Westminster 6 3669
Quickstep 14 3670
Tango argentin 22 3671
Samba argent 20 3677
Diamant Valse Ravensburger 10 3672
Tango Romantica 23 3673
Polka Yankee 13 3674
Rumba 17 3675
Valse autrichienne 8 3676
Valse or 11 3678


(2) SÉQUENCES DE DANSE PRESCRITES POUR LES TESTS ET LES COMPÉTITIONS : le tableau suivant indique le nombre de séquences de la danse (tracés) que les patineurs doivent exécuter dans le cadre des tests et des compétitions.

Danse imposée Test évalué (minimum)* Compétition et
 test de compétition
Valse hollandaise 2 3
Tango Canasta 2 3
Baby Blues 2 3
Danse Swing 1 2
Tango Fiesta 2 4
Valse Willow 2 3
Ten-Fox 2 3 4
Fourteenstep 3 4
Valse européenne 2 2
Fox-trot 2 4
Tango Harris 2 2
Valse américaine 2 2
Rocker Fox-trot 3 4
Paso Doble 2 3
Valse Starlight 2 2
Blues 2 3
Kilian 4 6 (4 pour novice)
Cha Cha Congelado 2 2
Valse viennoise 2 3
Valse Westminster 2 2
Quickstep 3 4
Tango argentin 2 2
Samba argent 2 2
Valse Ravensburger 2 2
Tango Romantica 2 2
Polka Yankee 2 2
Rumba 3 4
Valse autrichienne 2 2
Valse or 2 2


(3) DESCRIPTIONS ET DIAGRAMMES DES DANSES IMPOSÉES :

  1. RELATION DES PAS AVEC LA MUSIQUE : afin que les patineurs puissent s’y reporter facilement, les pas des danses sont numérotés sur les diagrammes. Les rapports entre la musique et les pas de danse sont indiqués par les numéros inscrits sur le diagramme, à côté de chaque pas. Les diagrammes laissent voir les combinaisons de rythme exigées par les numéros 1-4 dans le cas des rythmes à quatre temps, tels que les Fox-trot, les marches, etc., et pour les valses, par 1-6 pour les rythmes à six temps et par 1-3 pour les rythmes à trois temps. Une notation DAVEI 4+2 temps signifie que la carre droite avant extérieure est maintenue pendant quatre temps, et la carre droite avant intérieure pendant deux temps. De même, GAVE3 3+3 signifie que la carre gauche avant extérieure est maintenue pendant trois temps, après quoi le patineur exécute un trois au quatrième temps.

  2. PAS : tous les pas sont des coups ouverts à moins d’indication contraire expresse. Veuillez consulter le tableau des abréviations au paragraphe d).

  3. SÉQUENCE DE PAS : la séquence de pas, la relation avec la musique de même que la relation avec l’axe continu et l’axe transversal, sont indiquées sur les diagrammes de danse.

  4. LISTE DES ABRÉVIATIONS EMPLOYÉES DANS LES DIAGRAMMES ET LES TABLEAUX DE PAS DE DANSE SUR GLACE :
3 - virage trois * - grand pas
« et » - between beats I - carre intérieure
- retard d’une note InBa - Ina Bauer
1 et 1 - un et un lcc - léger changement de carre
Ac - accolade Mo - mohawk
Al - allongée Mosw - mohawk swing
AR - arrière O - ouvert
AV - avant  PDAV - pied droit avant
Ca - contre-accolade PGAV - pied gauche avant
Casw - contre-accolade swing Pr - pas progressifs (courus)
Ch - chassé Pvt - pivot
Chgl - chassé glissé RC - roulé croisé
Cho - choctaw Rsw - roulé swing
Chosw - choctaw swing sw - swing
Cpt - compte 3sw - trois swing
Cr - croisé T - toucher
Crrgl - croisé rapide glissé Vt - volte
Ct - contre-trois « Vt » - « mouvement de volte »
Ctsw - contre-trois swing 3cr - trois pieds croisés
D - pied droit Vtcr - volte pieds croisés
E - extérieure Vtsw - volte swing
ÉlrAR - élévation rapide arrière XAR - pas croisé en arrière
ÉlrAV - élévation rapide avant XAR-Chof croisé arrière choctaw fermé
F - fermé XAR-ChoO croisé arrière choctaw ouvert
G - pied gauche XAV - pas croisé en avant
ga - grand aigle XAV-Chof croisé avant choctaw fermé
Gp - grand pas (ou « * ») XAV-ChoO croisé avant choctaw ouvert


e) CONSULTER L’ANNEXE A POUR LES DIAGRAMMES, LES DESCRIPTIONS ET LES TABLEAUX RÉVISÉS DES DANSES IMPOSÉES : Les diagrammes et les descriptions pour les danses préliminaires à diamant figurent à l’annexe A de cette section du Manuel technique.

f) Autres remarques concernant les descriptions, les tableaux et les diagrammes des danses imposées :

  • Certains virages qui s’appelaient auparavant des voltes s’appellent maintenant des « mouvements de volte » (« Vt ») qui sont décrits comme suit : pendant que le corps effectue une rotation complète et continue, le pied traceur exécute en principe une rotation presque complète suivie d’un pas avant (par ex., le pas 13 b de la patineuse dans la valse autrichienne; le pas 23 de la patineuse dans le tango argentin; le pas 5 du patineur dans le tango Romantica). Les autres voltes sont inchangées. 
  • La forme de nombreux diagrammes a été modifiée afin qu’elle corresponde aux tracés qui sont maintenant employés.
  • Tous les diagrammes montrent le côté de départ de la danse, indiqué par une boîte illustrant l’endroit où se trouve la tribune des juges.
  • Les « comptes » renvoient aux « mesures » de la musique tandis que les « temps » renvoient aux comptes musicaux des « pas ».
  • Un trait d’union entre les pas sur les deux pieds (par ex., DARE-GARI) indique que le pas est « patiné sur les deux pieds » ou « les deux pieds sur la glace ».
  • Une « barre oblique » (/) entre les pas signifie « suivi d’un autre pas pareil » (par ex., 3DAVE/3DARI).
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk