À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

C - Déroulement général et notation des compétitions et championnats de patinage synchronisé

1.0 APPEL POUR COMMENCER LE PROGRAMME/COMMENCEMENT DU CHRONOMÉTRAGE/CONCLUSION D'UN PROGRAMME

  1. APPEL POUR COMMENCER LE PROGRAMME
    • Avant l'annonce, l'équipe suivante à patiner doit embarquer sur la surface glacée pour son échauffement au signal de l'arbitre adjoint au niveau de la glace.  Le nom de l'équipe sera annoncé suivant la période d'échauffement d'au moins une (1) minute.
    • Chaque équipe doit prendre sa position de départ et faire un signal à l'arbitre pour chaque segment de la compétition (programme court et programme libre) au plus tard trente (30) secondes après l'annonce de leur nom, faute de quoi la musique sera jouée.
  2. COMMENCEMENT DU CHRONOMÉTRAGE : Le chronométrage doit s’amorcer au moment où un patineur commence à bouger (bras, tête, etc.) ou à patiner et cesser lorsqu’il s’arrête complètement à la fin du programme.
  3. ENTRÉE SUR LA PATINOIRE ET SORTIE :Des périodes d’échauffement sont accordées aux équipes.
    1. Chaque équipe aura droit à une période d’échauffement d’une (1) minute (sans musique) sur la surface glacée de la compétition immédiatement avant sa performance. Le chronométrage de la période d’échauffement commence dès que le nom de l’équipe est annoncé.
    2. Une équipe ne peut prendre plus de trente secondes pour quitter la patinoire, lors du programme court et du programme libre.
    3. Une période d'échauffement d'une (1) minute est accordée à la première équipe de chaque groupe de départ avant son appel pour commencer le programme.

(Amendement approuvé à l’AGA de 2013 et entrant en vigueur le 1er juillet 2013.)



2.0 INTERRUPTIONS EN PATINAGE SYNCHRONISÉ – REMPLAÇANTS

    1. INTERRUPTION PENDANT LE PROGRAMME COURT OU LE PROGRAMME LIBRE : Pendant le programme court ou le programme libre :
      1. Si la musique est interrompue ou arrêtée ou si la sécurité de l’équipe est menacée en raison d’un dommage imprévu à la tenue vestimentaire ou à l’équipement empêchant la poursuite du patinage, l’équipe doit s’arrêter au signal de l’arbitre. 
      2. Si l’on peut corriger le problème sans attendre, l’équipe continue immédiatement à partir du point d’interruption. 
      3. Si cela est impossible, on accorde trois (3) minutes au maximum à l’équipe pour qu’elle règle le problème d’équipement ou remplace le patineur avant qu’elle continue le programme à partir du point d’interruption. 
      4. Si le tempo ou la qualité de la musique est incorrect, l’équipe ne sera pas autorisée à recommencer si elle a omis d’en informer l’arbitre dans les 30 secondes après le début du programme.
      5. Si la musique est interrompue ou arrêtée ou s’il y a un autre problème comme un problème d’éclairage ou autre qui n’est pas causé par l’équipe et qui nécessite du temps pour être réglé, la période de trois minutes ne s’applique pas.
    2. CHRONOMÉTRAGE DE LA PÉRIODE DE TROIS MINUTES PERMISE : Lorsqu’un programme est interrompu, le chronométrage de la période de trois (3) minutes débute immédiatement après que l’arbitre a arrêté la performance par un signal sonore fort.
    3. En cas d’interruption de la compétition de plus de dix (10) minutes due à un problème imprévu, les équipes touchées auront droit à une seconde période d’échauffement d’une (1) minute, pour le programme court et le programme libre.
  1. SOINS MÉDICAUX :
    1. Si l’arbitre estime que des soins médicaux sont nécessaires, il doit interrompre la performance, remplacer le patineur blessé et permettre à l’équipe de poursuivre à partir du point d’interruption ou, si cela n’est pas possible, autoriser une période maximale de trois (3) minutes avant qu’elle ne continue le programme. La période de trois minutes commence immédiatement après la décision de l’arbitre. 
    2. En cas de blessure qui exige que le personnel médical évacue le patineur de la surface glacée ou qu’on refasse la surface glacée à la suite de l’accident, la période de trois (3) minutes ne s’applique pas.
  2. REPRISES DU PROGRAMME COURT OU DU PROGRAMME LIBRE : La reprise du programme au complet n’est pas permise.
  3. REMPLACEMENT DE PATINEURS : Il est interdit de remplacer des patineurs après le début du programme de patinage synchronisé. Cependant, l’équipe pourra avoir recours aux substituts désignés pour remplacer des patineurs si l’arbitre arrête le programme en raison d’une blessure ou d’une défectuosité de l’équipement.
  4. NOTATION D’UNE PERFORMANCE INCOMPLÈTE : Si l’équipe ne réussit pas à terminer le programme, aucune note ne sera accordée. La même règle s’applique si l’équipe a été autorisée à recommencer le programme ou à le poursuivre à partir du point d’interruption et qu’elle est incapable de terminer sa performance.
  5. CLAUSE CONCERNANT LA PARTICIPATION D’UNE ÉQUIPE AYANT MOINS DE PATINEURS QUE LE NOMBRE MINIMAL EXIGÉ : Une équipe qui inscrit le nombre minimum de patineurs à une compétition, conformément au règlement 6301 et 6501, mais qui n’inscrit aucun remplaçant sur la liste, sera autorisée, en cas de blessure ou d’accident, à concourir avec moins de patineurs que le nombre minimal exigé.


3.0 HABILLEMENT – PATINAGE SYNCHRONISÉ

  1. LES VÊTEMENTS ET LE MAQUILLAGE DOIVENT ÊTRE APPROPRIÉS POUR UNE COMPÉTITION SPORTIVE : Les vêtements et le maquillage des concurrents doivent être sobres, dignes et appropriés pour une compétition sportive. Ils ne doivent pas être criards ou théâtraux. Toutefois, la tenue vestimentaire peut refléter le caractère de la musique choisie. 
    1. La tenue vestimentaire ne doit pas donner une impression d’une nudité excessive pour un sport athlétique.
    2. Les femmes peuvent porter une jupe, un maillot ou un pantalon de pleine longueur. La jupe ne doit pas descendre plus bas que le haut du mollet pour des raisons de sécurité.
    3. Les hommes doivent porter un pantalon de pleine longueur. Les collants sont interdits.
    4. Les vêtements et le maquillage ne doivent pas être théâtraux ni mettre en évidence un patineur
    5. Les ornements de tête doivent être le plus simples possible. Tout ornement de tête ou de vêtement doit être fixé solidement de manière à ne pas tomber durant le déroulement normal de la compétition de patinage. L'arbitre appliquera une déduction si toute partie du costume ou ornement tonbe sur la glace (Règlements officiels > CPC > Section A - 105).
    6. Les accessoires sur la glace de même que les accessoires tenus à la main comme des bannières, des cannes ou des pompons sont interdits.
  2. AFFICHAGE DES MARQUES DE COMMERCE : Consulter le règlement 2205 (1) c).
  3. GENRE DE PATINS PERMIS : Les patineurs peuvent porter des patins artistiques ou des patins de hockey, bien que les patins artistiques soient préférables.
  4. PÉNALITÉS POUR LES VÊTEMENTS NON CONFORMES : Les patineurs qui portent des vêtements non conformes aux exigences précédentes seront pénalisés par les juges qui retrancheront 0,1 point de la deuxième note. (Règlements officiels > CPC > Section A - 105).
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk