À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

H - Procédure de calcul des résultats pour tous les championnats et compétitions

1.0 ÉTABLISSEMENT ET PUBLICATION DES RÉSULTATS – RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

1.1 SYSTÈME DE POINTS DE CLASSEMENT UTILISÉ POUR DÉTERMINER LE RÉSULTAT

Le système des points de classement utilisé pour déterminer le résultat de toutes les épreuves de patinage artistique est celui déterminé et annoncé par le conseil d’administration.

On peut également faire l’essai de nouvelles méthodes de calcul des résultats et de jugement aux compétitions de qualification canadiennes, à condition que :

  • l’annonce de la compétition indique le système qui sera utilisé;
  • le nouveau système soit sous la surveillance d’une personne compétente qui fera rapport au sujet de son efficacité;
  • le système soit à titre d’essai seulement et que des règles et règlements soient élaborés à la suite de son essai et avant qu’il ne soit utilisé de façon régulière.

 

1.2 DÉFINITIONS

  1. CONCURRENT : « Concurrent », au sens des règlements, s’applique à un patineur individuel, un couple, un couple de danseurs ou un groupe qui participe à une compétition particulière.
  2. ORDINAL : Le terme « ordinal » a la même signification que « classement »; c’est-à-dire qu’on accorde à la première place un ordinal de 1, à la deuxième, un ordinal de 2 et ainsi de suite.
  3. MAJORITÉ: Dans les présents règlements le terme « majorité » employé, signifie deux sur trois, trois sur cinq, etc.
  4. POINT DE CLASSEMENT : L’expression « point de classement » utilisée dans ces règlements signifie la valeur obtenue en multipliant le classement du concurrent par le facteur attribué pour cette partie de la compétition.

 

1.3 FACTEURS

  1. FACTEURS UTILISÉS POUR DÉTERMINER LES POINTS DE CLASSEMENT ATTRIBUÉS POUR CHAQUE PARTIE D’UNE ÉPREUVE : Afin que les différentes parties d’une épreuve comportent les proportions mathématiques appropriées, le classement attribué à chaque concurrent, pour chaque partie, est multiplié par le facteur approprié, afin de déterminer les points de classement attribués pour cette partie.
  2. FACTEURS APPLIQUÉS UNE FOIS QUE LE CLASSEMENT A ÉTÉ ÉTABLI : On se sert des facteurs de multiplication une fois que le classement a été établi pour cette partie de l’épreuve.
  3. TABLES : Les tables pour les facteurs de multiplication se trouvent ci-dessous :
    Classement Facteur de multiplication
      0,2 0,4 0,5 0,6 1,5
    1 0,2  0,4  0,5  0,6  1,5 
    2 0,4 0,8  1,0  1,2 3,0 
    3 0,6  1,2  1,5  1,8  4,5 
    4 0,8  1,6  2,0  2,4  6,0 
    5 1,0  2,0  2,5  3,0  7,5 
    6 1,2  2,4  3,0  3,6  9,0 
    7 1,4  2,8  3,5  4,2  10,5 
    8 1,6  3,2  4,0  4,8  12,0 
    9 1,8  3,6  4,5  5,4  13,5 
    10  2,0  4,0  5,0  6,0  15,0 
    11  2,2  4,4  5,5  6,6  16,5 
    12  2,4  4,8  6,0  7,2  18,0 
    13  2,6  5,2  6,5  7,8  19,5 
    14  2,8  5,6  7,0  8,4  21,0 
    15  3,0  6,0  7,5  9,0  22,5 
    16  3,2  6,4  8,0  9,6  24,0 
    17  3,4  6,8  8,5  10,2  25,5 
    18  3,6  7,2  9,0  10,8  27,0 
    19  3,8  7,6  9,5  11,4  28,5 
    20  4,0  8,0  10,0  12,0  30,0 

 

1.4 CALCUL DU TOTAL DES POINTS DE CHAQUE JUGE

  1. ÉPREUVES EN SIMPLE SANS PROGRAMME COURT : Les notes accordées par le juge pour la valeur technique et la présentation pour le programme libre sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour le programme libre.
  2. ÉPREUVES EN SIMPLE INCLUANT UN PROGRAMME COURT :
    1. PROGRAMME COURT : Les notes accordées par le juge pour les éléments prescrits et la présentation du programme court sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour le programme court.
    2. PROGRAMME LIBRE : Les notes accordées par le juge pour la valeur technique et la présentation pour le style libre sont additionnées pour obtenir le total des points accordés au concurrent, par ce juge, pour le programme libre.
  3. ÉPREUVES DE PATINAGE EN COUPLE COMPORTANT UN PROGRAMME COURT :
    1. PROGRAMME COURT : Les notes accordées par le juge pour les éléments prescrits et la présentation du programme court sont additionnées pour obtenir le total de points attribués au concurrent, par ce juge, pour le programme court.
    2. PROGRAMME LIBRE : Les notes accordées par le juge pour la valeur technique et la présentation en style libre sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour le programme libre.
  4. ÉPREUVES DE DANSES SUR TRACÉ SEULEMENT : Les deux notes accordées pour chacune des danses sur tracé sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour chacune des danses sur tracé.
  5. DANSE AVEC DANSES SUR TRACÉ OU DANSE COURTE, MAIS SANS DANSE LIBRE :
    1. DANSES SUR TRACÉ : Les deux notes accordées pour chacune des danses sur tracé sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour chacune des danses sur tracé.
    2. DANSE ORIGINALE COURTE : Les deux notes attribuées pour la danse originale courte sont additionnées et la somme représente le total des points pour la danse originale courte attribués par ce juge.
  6. ÉPREUVES DE DANSES SUR TRACÉ, DANSE COURTE ET DANSE LIBRE :
    1. DANSES SUR TRACÉ : Les deux notes accordées pour chacune des danses sur tracé sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour chacune des danses sur tracé.
    2. DANSE COURTE : Les notes accordées par le juge pour la composition et la présentation de la danse courte sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour la danse courte.
    3. DANSE LIBRE : Les deux notes accordées pour la danse libre sont additionnées pour obtenir le total des points attribués au concurrent, par ce juge, pour la danse libre.

 

1.5 DÉTERMINATION DES ORDINAUX DE CHAQUE JUGE

  1. LE CLASSEMENT DE CHAQUE PATINEUR EST FONDÉ SUR LE NOMBRE TOTAL DE POINTS OBTENUS DE CHAQUE JUGE :
    1. Le classement de chaque concurrent par chaque juge est déterminé en fonction du total des points attribués par ce juge, de sorte que le concurrent qui obtient le plus haut total de points obtienne l’ordinal 1, le suivant, l’ordinal 2, etc.
    2. Il n’y a pas de résultat combiné pour chaque juge.
  2. DÉPARTAGE DES CONCURRENTS EX AEQUO : Si deux concurrents ou plus reçoivent d’un juge en particulier un nombre égal de points, le classement est établi comme suit :
    1. POUR LES RÉSULTATS PROVISOIRES : pour tous les résultats provisoires d’une compétition, sauf ceux précisés en b), c) et d) ci-dessous, l’égalité n’est pas départagée et les concurrents reçoivent chacun l’ordinal correspondant à la place ex aequo.
    2. POUR LE PROGRAMME COURT : pour le programme court (patinage en simple, patinage en couple et patinage synchronisé) :
      1. le meilleur classement est attribué en fonction de la plus haute note pour les éléments prescrits.
      2. si les notes pour les éléments prescrits sont égales, les concurrents reçoivent chacun l’ordinal pour la place ex aequo.
    3. POUR LA DANSE LIBRE, LA DANSE COURTE ET LA DANSE LIBRE : pour le programme d'interprétation ou libre (patinage en simple, en couple et patinage synchronisé) la danse courte et la danse libre :
      1. le meilleur classement est attribué en fonction de la plus haute note pour la présentation.
      2. si les notes pour la présentation sont égales, les concurrents reçoivent chacun l’ordinal pour la place ex aequo.
    4. POUR LES DANSES SUR TRACÉ : pour les danses sur tracé où le résultat de chaque danse est établi en tant que partie séparée de l’épreuve :
      1. si deux couples ou plus reçoivent d’un juge en particulier un total de points égal pour une danse sur tracé, le couple qui a obtenu la note la plus élevée pour la technique obtient le meilleur classement.
      2. si les notes pour la technique sont égales, les couples sont classés ex aequo.
  3. ATTRIBUTION DES PLACES UNE FOIS L’ÉGALITÉ DÉPARTAGÉE : Lorsque l’égalité a été départagée à l’aide d’un règlement précédent, le ou les concurrents qui ont perdu l’égalité se voient attribuer les places suivantes.
  4. SI ON NE PEUT DÉPARTAGER L’ÉGALITÉ : Si deux concurrents ou plus se classent à égalité pour une place quelconque et que cette égalité ne peut être départagée, ils reçoivent un ordinal correspondant à la place en question. Les autres concurrents reçoivent les ordinaux suivants aux classements utilisés pour les concurrents ex aequo, c’est-à-dire que si deux concurrents sont égaux pour la première place, ils reçoivent l’ordinal un et celui qui se classe à la place suivante, reçoit l’ordinal trois; ou, si trois concurrents sont à égalité pour la deuxième place, ils reçoivent l’ordinal deux et la place suivante à être accordée est la cinquième.

 

1.6 PUBLICATION DES RÉSULTATS

  1. PUBLICATION DES CLASSEMENTS ET DES RÉSULTATS COMBINÉS POUR CHAQUE PARTIE D’UNE ÉPREUVE : Les classements pour chaque partie d’une épreuve et pour les parties combinées d’une épreuve sont calculés et publiés immédiatement après que la partie de l’épreuve est terminée et comprennent les classements pour chaque partie, le total des points de classement et le classement de chaque concurrent. La feuille de classements de chaque partie d’une épreuve, y compris les ordinaux de chaque juge, doit être ajoutée au protocole de la compétition.
    1. EXCEPTION DANS LE CAS DE DEUX DANSES SUR TRACÉ : Si deux danses sur tracé sont considérées comme des parties séparées d’une épreuve, les résultats ne seront publiés qu’après la fin de la seconde danse.
    2. EXCEPTION DANS LE CAS DE « COMPÉTITIONS AMICALES » POUR DES CONCURRENTS DU PROGRAMME PATINAGE PLUS : Le comité hôte, en consultation avec le représentant technique et le contrôleur en chef, peut décider de publier les résultats complets, conformément au paragraphe (2) ci-dessous pour seulement un nombre précis de concurrents dans chaque catégorie (p. ex., les trois ou les quatre meilleurs concurrents). Si le comité décide d’avoir recours à cette option pour la publication des résultats, les résultats complets de chaque catégorie conformément au paragraphe (2) ci-dessous pour tous les concurrents participants (le protocole de la compétition) doivent être fournis à chaque club participant après la fin de la compétition.
  2. LE CONTRÔLEUR EN CHEF DOIT VÉRIFIER TOUS LES CLASSEMENTS : Le contrôleur en chef doit vérifier tous les calculs et le classement de tous les concurrents.
  3. UTILISATION D’UN ORDINATEUR POUR CALCULER LES RÉSULTATS : Lorsqu’on se sert d’un ordinateur pour calculer les résultats utilisant les programmes et les méthodes approuvés par le Sous-comité des contrôleurs de Patinage Canada, les résultats que fournit l’ordinateur sont considérés officiels après vérification des données.
  4. L’ARBITRE DOIT AUTORISER LA PUBLICATION DES RÉSULTATS : L’arbitre de l’épreuve doit autoriser la publication des résultats et signer les feuilles de récapitulation avant qu’elles ne soient publiées.
  5. DÉSISTEMENT D’UN PATINEUR : Si un patineur se retire après l’affichage de l’ordre de patinage, mais avant le début de l’épreuve ou à mi-chemin pendant la première partie de l’épreuve, son nom, sans mention de classement, figurera sur la feuille des résultats pour cette partie de l’épreuve avec l’indication « retiré ». Si le désistement d’un concurrent se produit lors d’une épreuve en plusieurs parties, le nom du patineur ne sera pas inscrit sur la feuille des résultats de la deuxième partie mais figurera sur la feuille des résultats finaux avec la mention « retiré ».

 

2.0 MÉTHODE DE CALCUL DES RÉSULTATS UN PAR UN (UPU)

2.1 MÉTHODE DE CALCUL DES RÉSULTATS UN PAR UN

Le système de calcul des résultats un par un est utilisé pour établir les résultats de toutes les épreuves de qualification canadiennes de patinage artistique.

 

2.2 DÉTERMINATION DES RÉSULTATS AUX ÉPREUVES DE QUALIFICATION

  1. DÉTERMINATION DE LA PLACE DE CHAQUE CONCURRENT : À la fin de chaque partie d’une compétition, la place de chaque concurrent est déterminée en fonction de tous les autres concurrents qui participent à cette partie.
  2. JUGES EN FAVEUR ET « POINTS EN FAVEUR » : On compare directement chaque concurrent par rapport à tous les autres concurrents, selon la méthode un par un. Pour ce faire, on compare le total des points que chaque juge a attribués. Dans chaque cas, le patineur qui a reçu le total de points le plus élevé reçoit un juge en faveur et deux « points en faveur ».
  3. PATINEURS EX AEQUO :
    1. PROGRAMME COURT OU DANSE SUR TRACÉ : Si deux concurrents ou plus comparés reçoivent d’un juge le même total de points pour le programme court ou la danse sur tracé, le concurrent qui a obtenu la note la plus élevée pour les éléments prescrits ou la technique reçoit un juge en faveur et deux « points en faveur ». Si les notes pour les éléments prescrits ou la technique sont égales, les deux concurrents reçoivent un « point en faveur ».
    2. STYLE LIBRE, DANSE COURTE ET DANSE LIBRE : Si deux concurrents ou plus reçoivent d’un juge le même total de points pour le programme libre, la danse courte ou la danse libre, le concurrent qui a obtenu la note la plus élevée pour la présentation reçoit un juge en faveur et deux « points en faveur ». Si les notes pour la présentation sont égales, les deux concurrents reçoivent un « point en faveur ».
  4. ADDITIONNER LES POINTS EN FAVEUR ACCORDÉS AUX CONCURRENTS COMPARÉS.
  5. ATTRIBUTION DE « VICTOIRES » : Le concurrent ayant obtenu le nombre le plus élevé de points en faveur reçoit une victoire et deux points comparatifs. Si ce nombre est égal pour les deux concurrents, chacun reçoit un point comparatif.
  6. COMPARAISON DES CONCURRENTS : Les nombres des points comparatifs et des points en faveur sont additionnés pour chaque concurrent et comparés avec les concurrents concernés.
  7. PREMIÈRE PLACE AU CONCURRENT QUI A OBTENU LE PLUS GRAND NOMBRE DE POINTS COMPARATIFS : On attribue la première place au concurrent qui a obtenu le plus grand nombre de points comparatifs, la deuxième place au concurrent qui le suit, et ainsi de suite.
  8. SI DEUX CONCURRENTS OU PLUS OBTIENNENT LE MÊME NOMBRE DE « POINTS COMPARATIFS » : Si deux concurrents ou plus ont obtenu le même nombre de points comparatifs, la place est attribuée au concurrent qui a le plus grand nombre de points en faveur.
  9. SI L’ÉGALITÉ NE PEUT ÊTRE DÉPARTAGÉE : Si deux concurrents ou plus ont le même nombre de points comparatifs et de points en faveur, ils demeurent ex aequo. Si deux concurrents sont ex aequo pour la première place, la place suivante attribuée est la troisième place (mais non la deuxième). Lorsque deux concurrents sont ex aequo en deuxième place, la place suivante attribuée est la quatrième place (et non la troisième) et ainsi de suite.
  10. DÉTERMINATION DES CLASSEMENTS POUR LES RÉSULTATS COMBINÉS PROVISOIRES : Le classement de tous les concurrents pour les résultats combinés provisoires et le résultat final est calculé à l’aide de la méthode décrite ci-dessous, dans l’ordre présenté, jusqu’à ce que les places soient attribuées.
    1. La place de chaque concurrent pour chaque partie d’une épreuve est multipliée par le facteur approprié pour déterminer les points de classement de chaque partie. Les facteurs sont :
      Patinage en simple et en couple:   Facteur Valeur en %
      Épreuves en une partie (en simple ou en couple) Programme libre 1,0  (100%) 
      Pré-novice/novice/junior/senior (en simple ou en couple)

      Programme court

      Programme libre

      0,5

      1,0 

      (33 1/3%)

      (66 2/3%) 

      Épreuves en trois parties

      Programme court

      Programme d'interprétation

      Programme libre 

      0,6

      0,4

      1,0 

      (30%)

      (20%)

      (50%) 

      Épreuves en trois parties (amendement entré en vigueur le 1er juillet 2000)

      Programme libre de qualification

      Programme court

      Programme libre (final)

      0,4

      0,6

      1,0 

      (20%)

      (30%)

      (50%) 

       

      Danse:   Facteur Valeur en %
      Senior et junior

      Danse sur tracé 1

      Danse sur tracé 2

      Danse courte

      Danse libre

      0,2

      0,2

      0,6

      1,0

      (10%)

      (10%)

      (30%)

      (50%)

      Épreuves avec une danse sur tracé seulement

      Danse sur tracé

      Danse courte

      Danse libre

      0,4

      0,6

      1,0 

      (20%)

      (30%)

      (50%) 

      Novice

      Danse sur tracé 1

      Danse sur tracé 2

      Danse libre

      0,5

      0,5

      1,0 

      (25%)

      (25%)

      (50%) 

      Pré-novice/juvénile

      Danse sur tracé 1

      Danse sur tracé 2 

      0,5

      0,5

      1,0 

      (25%)

      (25%)

      (50%) 

      Autres épreuves

      Danse sur tracé 1

      Danse sur tracé 2

      ------------------

       

      0,5

      0,5

      -------

      1,0

      (50%)

      (50%)

      ---------

      (100%)

       

      Patinage synchronisé:   Facteur Valeur en %
      Épreuves en deux parties

      Programme court

      Programme libre

      0,5

      1,0

      (33 1/3 %)

      (66 2/3 %)

      Épreuves en une partie

      Programme

      1,0

      (100 %)

    2. LES POINTS DE CLASSEMENT DE CHAQUE PARTIE D’UNE ÉPREUVE SONT ADDITIONNÉS POUR DÉTERMINER LE RÉSULTAT FINAL : Les points de classement attribués à chaque concurrent pour chaque partie de l’épreuve sont additionnés et le meilleur classement combiné ou final est donné au patineur qui a le total des points de classement le moins élevé. Si deux concurrents sont ex aequo après l’addition des points de classement des danses sur tracé, l’égalité n’est pas départagée.
    3. ÉGALITÉ EN DANSE SUR GLACE POUR LE RÉSULTAT COMBINÉ APRÈS LA DANSE COURTE : Si, après l’addition des points de classement pour les danses sur tracés et la danse courte, deux concurrents ou plus reçoivent le même total de points, le meilleur classement sera attribué au patineur qui a obtenu la meilleure place en danse courte. Si ces classements sont égaux, les concurrents demeurent ex aequo.
    4. ÉGALITÉ EN PATINAGE EN SIMPLE ET EN COUPLE POUR LE RÉSULTAT COMBINÉ APRÈS LE PROGRAMME LIBRE : Si, après avoir additionné les points de classement du programme court et du programme libre, deux concurrents ou plus reçoivent le même total de points pour les deux parties de l’épreuve, le meilleur classement pour le programme court et le programme libre combinés est attribué au concurrent qui a obtenu le meilleur classement pour le programme libre. Si ces concurrents ont obtenu les mêmes points de classement pour le programme libre, ils seront déclarés ex aequo pour la place en question.
    5. ÉGALITÉ DU TOTAL DE POINTS DE CLASSEMENT POUR LE RÉSULTAT FINAL DE LA COMPÉTITION: Si deux concurrents ou plus reçoivent le même total de points de classement pour le résultat final de la compétition, la place en question sera attribuée au concurrent qui a obtenu le meilleur classement pour le programme libre ou la danse libre ou pour la danse rythmique pour les concurrents de danse pré-novices. Si les concurrents ex aequo ont reçu les mêmes points de classement pour le programme libre, la danse libre ou la danse rythmique. ils sont déclarés ex aequo pour la place en question.
Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk