À venir bientôt! Patinage Canada se prépare à relancer le Centre d’info avec une meilleure structure, de nouvelles fonctions et des articles faciles à trouver, sur tout ce que vous devez savoir à propos des règlements administratifs et généraux ainsi que des politiques et procédures de Patinage Canada.

Centre d'info

S’abonner

H - Tenue générale et évaluation des tests du programme Patinage STAR

1.0 TENUE DES TESTS EN GÉNÉRAL

  1. SPECTATEURS AUX TESTS : Les membres de clubs et leurs invités peuvent assister à tous les tests sous réserve de l’autorité de l’arbitre.
  2. PLUS D’UN CANDIDAT POUR UN TEST : Lorsque plus d’un candidat se présente à un test donné, l’ordre de patinage est tiré au sort par le président du comité des tests. Cet ordre restera le même pour toutes les parties du test.
  3. CEUX PERMIS SUR LA PATINOIRE : Au cours d’un test, seuls le candidat, l’entraîneur et les officiels doivent se trouver sur la patinoire servant aux tests et à la période d’échauffement. On laisse à la discrétion de l’arbitre d’autoriser la présence sur la patinoire d’autres personnes.
  4. PERMISSION ET INTERDICTION DE RECEVOIR DES CONSEILS : Un candidat n’a pas le droit de recevoir des conseils depuis le moment où il est appelé par l’arbitre pour exécuter son programme jusqu’à la fin de celui-ci. Il est permis de donner des conseils entre l’exécution des exercices, des danses ou des éléments isolés. Par conseils, on entend la communication, verbale ou autre, entre le candidat et toute personne autre que l’arbitre. Le présent règlement ne s’applique pas au partenaire d’un candidat à un test de danse ou de patinage en couple. L’arbitre peut disqualifier un candidat qui enfreint ce règlement et expulser de l’enceinte de la patinoire quiconque passe outre au dit règlement.
  5. CAS NON PRÉVUS PAR UN RÈGLEMENT : Pour les cas non prévus par un règlement de tests précis, il faut appliquer, avec les modifications qui s’imposent, le règlement de compétition approprié.
  6. CANDIDAT AVEC UN HANDICAP PHYSIQUE : Un candidat qui a un handicap physique peut demander de ne pas être assujetti à certains règlements techniques du fait que ces règlements le pénalisent à l’égard de la notation du test et que lesdits règlements ne sont qu’indirectement liés à l’habileté de patinage qui doit être exécutée. Le club d’appartenance du candidat doit faire parvenir une demande écrite, au nom du candidat, au président du comité des juges et des évaluateurs de la section, accompagnée des certificats médicaux et autres attestations qui établissent le lien entre la nature du handicap et le(s) règlement(s) visé(s).
  7. SÉANCE DE TEST : Une séance de tests est la période au cours de laquelle les tests sont évalués. Une séance de tests peut durer quelques heures au cours de la même journée à la même patinoire ou elle peut être étalée sur plusieurs jours et se dérouler dans plusieurs patinoires. Peut importe la formule utilisée, les patineurs s’inscrivent une seule fois pour le même test à une séance de tests.
  8. Lorsqu’un test de danse sur tracé ou de style libre est essayé en compétition, tous les règlements pertinents régissant la compétition s’appliquent. En cas de contradiction entre les règlements pour les tests et les règlements pour la compétition, les règlements régissant la compétition s’appliquent.


2.0 REPRISE D’UNE PARTIE D’UN TEST (règlement 4405)

Un candidat peut être autorisé à reprendre une partie du test, tel que stipulé dans le Manuel technique.


3.0 DÉCISIONS DE L’ÉVALUATEUR OU DE L’ARBITRE (règlement 4501)

Personne ne peut en appeler de la décision rendue par l’évaluateur/arbitre au cours d’un test. Lors des tests où il n’y a qu’un seul juge, l’arbitre et le juge sont la même personne.


4.0 ÉVALUATION DES TESTS

  1. ÉCHELLE : Pour évaluer les tests on utilise le barème suivant : excellent - bien - satisfaisant - besoin d’amélioration
  2. SYSTÈME DE CROIX : Les évaluateurs se serviront d’un système de croix pour identifier le niveau de réussite des candidats à chaque test. Une seule note est attribuée pour les éléments exécutés isolément.
  3. MOUVEMENTS EXÉCUTÉS SUR DEUX PIEDS : Les mouvements inutiles ou prolongés, exécutés sur deux pieds, ne doivent pas être évalués mais plutôt pénalisés par les évaluateurs/juges.
  4. SAUTS DE TYPE PÉRILLEUX : Les sauts de type périlleux sont interdits et les évaluateurs/juges seront tenus de les pénaliser.
  5. ARRÊTS, CHUTES ET OBSTRUCTIONS : Consulter aussi les Lignes directrices techniques générales pour toutes les compétitions concernant les arrêts, les chutes et l’obstruction le cas échéant.
  6. NOTATION DES TESTS : La notation des tests doit être inscrite par chaque évaluateur ou juge sur des feuilles d’examen de l’Association, et faire appel aux systèmes d’évaluation et de notation établis à la partie Évaluation des tests ci-dessus.
  7. Les candidats aux tests d’interprétation en couple seront évalués/jugés en couple; une seule série de notes sera attribuée et cette série s’applique aux deux partenaires, le cas échéant.
  8. SITUATION LORSQU’UN PARTENAIRE N’EST PAS ASSUJETTI À UN ÉCHEC : Un partenaire qui a déjà réussi le test essayé, n’est pas assujetti à un échec dans un test subséquent où il ne joue que le rôle de partenaire. 
  9. EXIGENCES REQUISES POUR RÉUSSIR : Le nombre d’éléments notés «satisfaisant» ou mieux, exigé pour réussir sont énumérés pour tous les tests évalués.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
0 sur 0 ont trouvé cela utile.
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk